Sélectionner une page

Le baromètre de l’électronique d’Acsiel atteste de la poursuite de la dynamique des ventes de composants

Le baromètre de l’électronique d’Acsiel atteste de la poursuite de la dynamique des ventes de composants

Acsiel Alliance Électronique publie son baromètre trimestriel de la filière électronique en France.  Au premier trimestre 2023, les ventes de composants électroniques et de consommables en France se sont inscrites dans le prolongement de la dynamique de croissance qui est à l’oeuvre depuis le premier trimestre 2022.

Ainsi, l’indice Acsiel des composants (semiconducteurs, passifs, circuits imprimés et connecteurs)  et consommables électroniques (crèmes à braser, flux, accessoires) du premier trimestre, basé sur les déclarations de 34 adhérents, est en hausse de 5% par rapport au quatrième trimestre 2022 et de 21% en glissement annuel.

Les fondamentaux de la production électronique nationale sont restés solides grâce au poids prédominant de l’automobile et de l’industriel qui déterminent une part majoritaire de l’activité, souligne l’organisation profesionnelle. Ces deux secteurs ont protégé le marché français des semiconducteurs de la récession observée dans d’autres régions, notamment en Asie, celle-ci étant principalement causée par le ralentissent des productions orientées vers le grand public (PC et smartphone).

Outre l’automobile et l’industriel, la demande émanant des secteurs aéronautique/spatial/défense et ferroviaire a permis à la connectique de bénéficier d’une croissance trimestrielle très soutenue (+18%). Les circuits imprimés et les composants passifs ont également bénéficié de cet environnement de marché favorable.

Les consommables destinés à l’industrie, notamment à travers le maillage fourni de PME et d’ETI de la sous-traitance électronique, ont vu leurs ventes bondir en début d’année.

Le niveau élevé des stocks dans certains secteurs pourrait néanmoins causer à court terme un ralentissement de la croissance, reconnaît le syndicat, mais les tendances de la demande finale sur le marché intérieur restent bien orientées.

Des perspectives dégradées au deuxième trimestre pour les équipements de production

Pour sa part, au premier trimestre 2023, l’indice des équipements (machines de production, appareils de test et mesure), basé sur les déclarations de 15 adhérents, a enregistré une croissance en glissement annuel de 16% mais une croissance séquentielle de 2% seulement.

Pour les machines de production, destinées notamment à la sous-traitance électronique, la conjoncture est restée bien orientée au premier trimestre même si on a pu observer un léger repli des facturations (-5%, selon l’enquête d’Acsiel), explicable en grande partie par la forte croissance à deux chiffres du quatrième trimestre. Les perspectives se sont dégradées pour le deuxième trimestre tant sur le marché intérieur qu’à l’exportation, avec une baisse des commandes et de l’indice de confiance du secteur.

Pour ces activités de production sur le sol national, la disponibilité d’une main d’œuvre qualifiée à la hauteur des besoins devient un enjeu majeur. D’ores et déjà, les difficultés de recrutement pèsent sur la croissance de nombreuses entreprises. Il est nécessaire que les pouvoirs publics se saisissent du sujet avec la plus grande détermination pour élaborer un plan d’action avec les industriels, faute de quoi cela fera irrémédiablement obstacle aux ambitions de réindustrialisation affichées, prévient l’organisation professionnelle.

Pour les équipements de test et mesure, la croissance trimestrielle a été positive à l’inverse de la saisonnalité, après un repli du quatrième trimestre lui-même consécutif à la très forte croissance du troisième. Le marché T&M est actuellement tiré par l’automobile, l’industriel et l’aérospatial & défense. Dans le domaine des télécommunications, l’impact de la technologie 5G, pour sa capacité à servir de nouveaux besoins comme la santé, la mobilité ou la productivité, reste encore à venir. Les perspectives à court-terme sont un peu moins bonnes. Mais les investissements dans les moyens de mesure sont appelés à croître de manière soutenue en France avec la construction d’usines de voitures électriques et de batteries.

Acsiel Alliance Électronique compte 120 adhérents pour 100 000 emplois directs et induits générant sur le territoire un chiffre d’affaires supérieur à 8 milliards d’euros. L’Alliance rassemble les acteurs des composants, des systèmes, du test et de la mesure électronique, des équipements, des consommables et des services pour l’industrie électronique.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This