Sélectionner une page

Le CNES et Google collaborent pour connecter le monde à Internet en ballons

Le CNES et Google collaborent pour connecter le monde à Internet en ballons

Des milliers de ballons permettant de connecter à Internet les zones blanches du globe, tel est l’objectif du projet Loon de Google. Le CNES soutient le projet en y apportant son expertise technique sur les ballons. Google a déjà lancé une trentaine de ballons depuis 2013. La vitesse de connexion permet de lire des vidéos en streaming et les ballons ont d’ores et déjà parcouru plus de 3 millions de km au total.

En dépit des différentes technologies existantes (connexions filaire, optique, satellite, etc.), 2/3 de la population mondiale est aujourd’hui encore privée d’Internet, rappelle le communiqué des deux partenaires.

Le projet Loon compte donc s’appuyer sur une flotte de ballons stratosphériques dérivant dans la stratosphère et capables de relayer un accès à Internet vers des zones de la planète éloignées et non-desservies. Les ballons croiseraient entre 18 et 20 km d’altitude, plus haut que les avions commerciaux, s’affranchissant ainsi des aléas météorologiques et seraient alimentés en énergie par des panneaux solaires. Utilisant une liaison bidirectionnelle, le signal serait envoyé depuis le sol vers les ballons qui pourraient ensuite le relayer vers d’autres ballons avant d’être finalement renvoyé vers le sol où il pourrait être capté par des antennes extérieures ou des téléphones équipés de la technologie 4G  LTE.

Cette coopération permettra au CNES et à Google de mettre en commun leurs ressources et leurs recherches. Le CNES contribuera aux analyses de vols qui ont lieu actuellement ainsi qu’au développement d’une nouvelle génération de ballons. Le CNES recevra l’assistance de Google pour mener des projets de campagnes de ballons de longue durée.

« La connexion à Internet peut améliorer la vie de chacun, mais plus de 4 milliards de personnes n’y ont toujours pas accès aujourd’hui. Il n’existe pas de solution simple pour résoudre un problème d’une telle complexité. C’est la raison pour laquelle nous collaborons avec des experts du monde entier, comme ceux du CNES, pour investir dans de nouvelles technologies comme le projet Loon, capable d’utiliser les vents d’altitude pour fournir un accès Internet aux zones rurales et lointaines », déclare Mike Cassidy, vice-président de Google en charge du projet Loon.

« Ce projet est des plus actuels à l’heure où sont étudiés tous les moyens de supprimer les zones blanches et c’est pour le CNES une expérience unique de travailler avec Google, véritable emblème de la Silicon Valley », s’enthousiasme Jean-Yves Le Gall, président du CNES.

loon2

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This