Sélectionner une page

Le marché des semiconducteurs a changé, presque au point d’être méconnaissable

Le marché des semiconducteurs a changé, presque au point d’être méconnaissable

Auparavant, il était facile pour les entreprises de savoir quels semiconducteurs elles pouvaient obtenir, auprès de qui elles pouvaient s’approvisionner et avec quel délai de livraison. Aujourd’hui, il ne leur est quasiment plus possible de garantir un délai de mise sur le marché de leurs produits tant le marché des semiconducteurs a changé. La planification et un calendrier adapté sont donc désormais des facteurs absolument vitaux pour les entreprises opérant dans l’industrie des semiconducteurs.

Par Scott D’Cruze, responsable mondial des comptes fournisseurs de semiconducteurs de Farnell, article adapté par Pascal Coutance

L’industrie des semiconducteurs a traversé une période extrêmement difficile ces dernières années. Au point que l’on puisse dire que le paysage a changé pour devenir presque méconnaissable. Les entreprises établies qui, auparavant, prévoyaient d’acheter des composants en fonction de leurs modèles de production, doivent désormais prendre leurs décisions d’achat beaucoup plus à l’avance : deux ans pour certaines bases d’approvisionnement et même jusqu’en 2025 pour d’autres.

Scott D’Cruze, Farnell – Crédit photo : Farnell

De même, il est désormais crucial que les start-up revoient leurs programmes initiaux en matière de mise sur le marché de leurs produits. Elles doivent considérer chaque élément des cartes qu’elles fabriquent, chaque semiconducteur sur ces cartes, et réexaminer la possibilité d’obtenir ce dont elles ont besoin quand elles en ont besoin. Cette situation de planification si lointaine est susceptible de se poursuivre dans un avenir prévisible et, qu’il s’agisse d’entreprises établies ou de start-up, elles doivent examiner de près si elles disposent de l’espace disponible dans l’usine pour les niveaux de production qu’elles doivent planifier.

Même les distributeurs, tels que Farnell, qui aident les entreprises à relever les défis de la chaîne d’approvisionnement depuis de nombreuses années, voient maintenant le secteur des semiconducteurs être renfermé de tous les côtés en même temps : les problèmes d’approvisionnement pour les composants essentiels sont couplés à une demande accrue en raison d’une plus grande automatisation et de la tendance continue à la miniaturisation.

Évolution de l’industrie
L’un des principaux facteurs qui ont influencé l’évolution de l’industrie des semiconducteurs au cours des dernières années est la volonté constante, d’un point de vue technologique, d’obtenir plus avec moins de consommation énergétique. La tendance est à l’interconnexion, un nombre croissant d’appareils devant communiquer entre eux. L’interopérabilité est la clé. Cependant, cela exerce une pression importante sur la manière d’équilibrer des niveaux plus élevés de consommation énergétique avec la réduction de l’empreinte carbone. D’une part, le secteur doit générer plus de puissance, mais d’autre part, il doit tenir compte de l’impact sur l’environnement.

Pendant quelques années avant la pandémie de Covid-19, il y a eu une volonté consciente de miniaturiser des objets utilisés dans notre vie quotidienne. À partir de 2014 environ, le marché des objets portables a réellement décollé, qu’il s’agisse de montres intelligentes ou de casques sans fil ou de dispositifs médicaux tels que les patchs de détection de la glycémie que les patients portent sur le bras. Il y a également eu une croissance de la « technologie jetable » qui a augmenté le nombre de composants nécessaires.

Le marché a aussi été influencé par divers facteurs d’application basés sur des technologies qui facilitent le fonctionnement des entreprises… et la Covid-19 a contribué à accélérer ce processus. Il y a dix ans, la plupart des entreprises traitaient avec des clients du monde entier par e-mail et ne s’attendaient pas forcément à les rencontrer. Aujourd’hui, grâce aux logiciels de visioconférence, des relations beaucoup plus approfondies se nouent avec les clients de tous les pays et cela a ouvert un tout nouveau monde. Tous ceux qui opèrent sur le marché des microcontrôleurs dans le monde ont pu se rapprocher plus que jamais. Ce n’était tout simplement pas possible il y a dix ans et cela a eu une influence considérable sur la croissance du marché et la concurrence.

De nombreux paramètres ont complètement modifié le marché des semiconducteurs ces dernières années. Crédit photo : Shutterstock/Farnell

L’autre facteur clé, tout aussi important, qui a accru la demande de semiconducteurs a été l’avènement des véhicules électriques. Alors que de plus en plus de fabricants les proposent et que de plus en plus de foyers disposent d’une installation de recharge, les avancées technologiques en termes de batteries et d’électronique suivent cette croissance. Un marché émerge, celui qui doit alimenter les véhicules modernes avec leurs nombreux capteurs électroniques qui surveillent automatiquement la température, les pneus, les performances du moteur et bien plus. Alors que les constructeurs automobiles augmentent leurs niveaux de production, les fabricants de semiconducteurs conçoivent leur technologie en fonction de ces nouvelles exigences. Cette augmentation de la demande s’accompagne d’une baisse des coûts, qui à son tour rend accessibles les technologies de pointe à un éventail beaucoup plus large d’industries et d’applications.

Le marché le plus contraint de tous les temps
Cependant, il existe des défis sur le marché des semiconducteurs qui n’ont jamais été vus auparavant. L’offre est considérablement limitée avec des délais de livraison considérablement augmentés. À l’heure actuelle, pour des composants qui auraient normalement un délai de livraison de douze semaines, chez la plupart des distributeurs ayant des stocks, tout d’un coup, la livraison prend un an ou plus, et ce délai n’est pas nécessairement garanti.

L’augmentation de la demande exerce une pression sur les chaînes d’approvisionnement et peut étendre les délais normaux, mais lorsque l’impact de la pandémie au cours des deux dernières années s’est fait ressentir, y compris avec la lutte contre les fermetures d’usines, le problème est devenu beaucoup plus sérieux. Même aujourd’hui, certaines parties de Shanghai ne sont pas entièrement ouvertes. Nous avons vécu cette période de 18 mois à deux ans où nous n’avons pas eu une production constante et cela a fait une grande différence dans la planification des entreprises.

D’autres secteurs, notamment l’industrie des composants passifs, subissent également ces problèmes, mais pas au niveau rencontré avec les semiconducteurs. Un délai moyen peut aller jusqu’à 18 mois si bien que les entreprises doivent repenser complètement leur planification. En tant que distributeur, Farnell ferait normalement un examen des achats sur six mois, peut-être douze s’il s’agissait d’un exercice important, mais nous devons maintenant procéder régulièrement avec deux ans d’avance, voire trois ans avec certains fabricants. Nous devons gérer notre pipeline à ce niveau pour chercher à anticiper la demande.

Un espoir pour l’avenir
Cependant, il y a certainement de l’espoir pour l’avenir, car les expériences des deux dernières années ont généré des connaissances plus importantes sur l’ensemble du marché.
Par le passé, lors des périodes de ruptures de différentes technologies, les entreprises se mettaient à acheter plus que de raison, prises par une sorte de panique. Certaines allaient même jusqu’à doubler leurs achats, avant d’annuler certaines de leurs commandes, avec pour conséquence un excédent sur le marché car personne n’était vraiment sûr du véritable niveau de la demande.

Les entreprises doivent examiner de près si elles disposent de l’espace disponible dans l’usine pour les niveaux de production qu’elles doivent planifier. Crédit photo : Shutterstock/Farnell

C’est différent aujourd’hui car les entreprises ont réellement tiré des leçons de ces périodes d’incertitude. Elles savent que l’approvisionnement de tel ou tel composant peut prendre un an ou plus et planifient en conséquence. Elles possèdent désormais une connaissance du marché bien meilleure, bien qu’il soit aujourd’hui quasiment impossible de prévoir ce qui va se passer au cours des douze prochains mois. Quoi qu’il en soit, leur planification s’est certainement beaucoup améliorée.

Les distributeurs ont également un rôle capital à jouer. Farnell a toujours su réagir rapidement face aux changements et, grâce au site Web element14, des informations ont été partagées au sein de la communauté, ce qui a aidé les entreprises à réagir plus rapidement aux événements du marché.
Essayer de trouver le juste équilibre entre des quantités de stock raisonnables et pouvoir réagir rapidement à la demande est absolument crucial. Les start-up en particulier doivent réfléchir sérieusement. Qu’il s’agisse d’un plan d’action sur douze mois ou d’un plan sur dix ans, il faut y consacrer beaucoup de réflexion, bien plus qu’on ne l’aurait fait par le passé.
La planification et un calendrier adapté sont donc désormais des facteurs absolument vitaux pour les entreprises opérant dans l’industrie des semiconducteurs.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This