Sélectionner une page

Le sous-traitant allemand Katek entre en Bourse pour financer sa forte croissance

Le sous-traitant allemand Katek entre en Bourse pour financer sa forte croissance

Deuxième sous-traitant allemand, Katek prévoit une introduction sur la bourse de Francfort au deuxième trimestre 2021. Katek, dont le chiffre d’affaires a bondi de 164 millions d’euros en 2018 à plus de 414 millions d’euros en 2020, vise un produit d’émission d’environ 80 millions d’euros, pour accélérer sa stratégie de croissance interne et externe.

Le groupe Katek est l’une des sociétés d’électronique à la croissance la plus rapide d’Europe. Avec ses quelque 2600 employés répartis sur des sites en Allemagne et en Europe de l’Est, la gamme de services proposés par Katek couvre l’ensemble du cycle de vie des assemblages et appareils électroniques. Ses prestations vont du développement de logiciels et de matériels, en passant par le prototypage et bien-sûr la fabrication en électronique, notamment pour les marchés à forte croissance de la mobilité électrique, des énergies renouvelables et des technologies médicales. En 2020, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 414 millions d’euros, soit une augmentation de 59% par rapport à l’année précédente.

« En deux ans, Katek est devenue l’un des principaux sous-traitants en électronique en Europe. L’industrie allemande et européenne a besoin de partenaires électroniques solides à leurs côtés pour réussir sur leurs marchés. Nous construisons un champion européen et voulons pour stimuler notre croissance rentable avec l’introduction en bourse », souligne Rainer Koppitz, p-dg de Katek.

A court terme, Katek a pour objectif de dépasser les 500 millions d’euros de chiffre d’affaires grâce à sa croissance organique et d’y ajouter à court et moyen terme 100 millions d’euros supplémentaires grâce à des acquisitions. La direction compte poursuive cette stratégie de croissance externe en mettant l’accent sur l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse, et accordera la priorité à l’acquisition de sociétés permettant de se renforcer sur les marchés de croissance. L’environnement de marché fragmenté est extrêmement favorable à une consolidation active, souligne le groupe dont les clients industriels en particulier exigent un partenaire fiable et stable à long terme pour l’électronique de leurs produits. Katek est déjà en pourparlers avec des cibles potentielles et prévoit de réaliser environ deux acquisitions par an à l’avenir.

Par ailleurs, Katek s’est fixé comme objectif à moyen terme d’atteindre une marge d’EBITDA de plus de 10% contre 5% pour l’exercice 2020. Pour y parvenir, Katek compte notamment exploiter des économies d’échelle dans les achats et augmenter l’efficacité organisationnelle du groupe.

 

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This