Sélectionner une page

Les prises de commandes de Thales ont rebondi de 31% au premier trimestre

Les prises de commandes de Thales ont rebondi de 31% au premier trimestre

Thales publie ce matin son chiffre d’affaires et ses prises de commandes du premier trimestre qui marquent un retour de la croissance malgré un impact encore important de la crise sanitaire sur les activités d’aéronautique civile et de biométrie. En croissance organique, ses commandes bondissent de 31% et son chiffre d’affaires progresse de 1,9%.

« Le chiffre d’affaires et les prises de commandes du premier trimestre 2021 sont en ligne avec nos attentes. Les prises de commandes sont particulièrement dynamiques dans le spatial et la défense. Bien que la crise sanitaire pèse encore fortement sur l’aéronautique civil et les activités de biométrie, le chiffre d’affaires s’inscrit déjà en croissance organique. Ces résultats illustrent la forte mobilisation des équipes Thales, dont je salue l’engagement permanent auprès de nos clients. Nous confirmons tous nos objectifs financiers pour 2021 », commente Patrice Caine, p-dg de Thales.

Au premier trimestre 2021, les prises de commandes de Thales se sont élevées à 3416 M€, en hausse de 31% par rapport au premier trimestre 2020 à périmètre et taux de change constants, et de 28% à données publiées, intégrant un effet de change négatif de presque 60 M€.

A 998 M€ contre 778 M€ au premier trimestre 2020, les prises de commandes du secteur Aérospatial sont en croissance organique de 31%, tirées par la forte hausse des commandes dans le domaine spatial.

A 259 M€, les prises de commandes du secteur Transport sont en croissance organique de 67%, bénéficiant du rattrapage de retards dans la finalisation de certains contrats fin de 2020, et d’une base de comparaison favorable.

A 1513 M€ contre 960 M€ au premier trimestre 2020, les prises de commandes du secteur Défense & Sécurité sont également en croissance organique (+57%), avec 3 contrats supérieurs à 100 M€. Les prises de commande du secteur Identité et Sécurité Numériques sont comme chaque trimestre proches du chiffre d’affaires, la majorité des activités de ce secteur opérant sur des cycles courts.

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 s’établit à 3917 M€, contre 3899 M€ au premier trimestre 2020, en hausse de 0,5% à données publiées, et en hausse de 1,9% à périmètre et taux de change constants.

Dans le secteur Aérospatial, le chiffre d’affaires s’élève à 971 M€, en baisse de 8,7% par rapport au premier trimestre 2020 à périmètre et taux de change constants. Cette baisse s’explique par le recul de 30% des activités avionique et systèmes multimédia de bord, toujours fortement impactées par la crise sanitaire. Le chiffre d’affaires de l’activité Spatiale enregistre un rebond significatif, avec une croissance organique de 24%, grâce notamment aux commandes institutionnelles entrées en carnet en 2020.

Le secteur Transport enregistre un chiffre d’affaires de 344 M€, en hausse de 0,5% par rapport au premier trimestre 2020 à périmètre et taux de change constants. La baisse d’activité sur les grands contrats de signalisation urbaine signés en 2015 et 2016 est compensée par une activité plus soutenue dans les activités grandes lignes. Thales n’a fait aucun commentaire sur la rumeur de la mise en vente de son activité signalisation ferroviaire.

Le chiffre d’affaires du secteur Défense & Sécurité atteint 1949 M€, en hausse de 12,3% par rapport au premier trimestre 2020 à périmètre et taux de change constants. La quasi-totalité des lignes de produit enregistre une croissance organique sur le trimestre, dont notamment les radars de surface, le domaine naval, les réseaux et systèmes d’infrastructure et la cybersécurité militaire. Le chiffre d’affaires du secteur Identité et Sécurité Numériques s’élève à 636 M€, affichant une baisse de 7,4% à périmètre et taux de change constants par rapport au premier trimestre 2020. Ce recul s’explique par une base de comparaison élevée dans les cartes de paiement et dans les cartes SIM, ainsi que par l’impact continu de la crise sanitaire sur les solutions biométriques (passeports).

Les prises de commandes et le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 sont en ligne avec les attentes du groupe. Dans ce contexte, Thales confirme l’ensemble de ses objectifs pour 2021 : comme en 2019 et en 2020, un ratio commandes sur facturations (book-to-bill) supérieur à 1 ; un chiffre d’affaires dans la fourchette de 17,1 à 17,9 milliards d’euros intégrant des perturbations toujours importantes de l’aéronautique civile combinées à la poursuite du redressement de la croissance dans les autres secteurs ; une marge d’EBIT comprise entre 9,5% et 10%, en hausse de 150 à 200 points de base par rapport à 2020, grâce au plein effet du plan global d’adaptation, à la poursuite des initiatives de compétitivité mises en œuvre dans le cadre du plan Ambition 10 et à la montée en puissance des synergies de coûts liées à l’acquisition de Gemalto.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This