Arrow Electronics a réalisé un chiffre d’affaires de 6,38 milliards de dollars au premier trimestre 2020, soit une baisse de 11% par rapport aux ventes de 7,16 milliards de dollars du premier trimestre de 2019.  Le chiffre d’affaires du premier trimestre, ajusté, a diminué de 9% d’une année sur l’autre.

Le distributeur a enregistré un bénéfice net de 50 millions de dollars au premier trimestre, contre un bénéfice net de 141 millions de dollars au premier trimestre 2019.

« Je suis reconnaissant à nos équipes dédiées dans toutes les régions qui ont travaillé de toute urgence pour s’assurer que nos clients et fournisseurs sont bien équipés pour poursuivre leurs opérations commerciales dans l’environnement actuel. En plus de permettre des environnements sécurisés de travail à domicile, Arrow soutient les efforts vitaux de la communauté médicale en fournissant des composants électroniques critiques ainsi que du matériel et des logiciels de gestion des données », a déclaré Michael J. Long, président et CEO d’Arrow Electronics.

Les ventes mondiales de la branche composants ont représenté 4,55 milliards de dollars au premier trimestre, en baisse de 12% d’une année sur l’autre, pour un bénéfice d’exploitation de 165 millions de dollars. Les ventes, ajustées, ont diminué de 10% en variation annuelle.

« Malgré les arrêts de production, les fermetures de frontières et le télétravail, notre équipe mondiale de composants a démontré une attention inébranlable aux besoins de nos clients dans la production d’équipements électroniques vitaux, offrant des performances financières au premier trimestre conformes aux attentes d’avant la pandémie », a salué Michael J. Long.

Les ventes de composants en Europe ont diminué de 13% sur un an, à 1310 M$ (-10,2% sur une base ajustée).

Les ventes mondiales de la division solutions informatiques d’entreprise ont diminué de 7% d’une année sur l’autre, à 1,83 milliard de dollars au premier trimestre.

Pour le deuxième trimestre, Arrow s’attend à réaliser un chiffre d’affaires de 6,075 à 6,675 milliards de dollars, avec des ventes mondiales de composants de 4,4 milliards à 4,7 milliards de dollars et des ventes de solutions informatiques d’entreprise de 1,675 milliard à 1,975 milliard de dollars.

Voir la présentation des résultats