Sélectionner une page

Onsemi ouvre en Europe un centre de R&D dédié aux véhicules électriques et à l’énergie

Onsemi ouvre en Europe un centre de R&D dédié aux véhicules électriques et à l’énergie

L’Américain a choisi la Slovaquie pour implanter un laboratoire applicatif européen axé sur le développement de systèmes de conversion d’énergie à destination des véhicules hybrides, hybrides rechargeables et électriques, et des infrastructures énergétiques.

Onsemi a ouvert hier, 20 novembre, un centre de R&D à Piestany, en Slovaquie, axé sur le développement de solutions de conversion d’énergie dédiées aux véhicules hybrides, hybrides rechargeables et électriques (xEV) et aux infrastructures énergétiques. Ce laboratoire applicatif dispose d’équipements spécialisés pour développer et tester des systèmes utilisant les nouvelles générations de semiconducteurs en silicium (Si) et en carbure de silicium (SiC), en collaboration avec les constructeurs automobiles, les fournisseurs de rang 1 et les gestionnaires d’infrastructures énergétiques.

© onsemi

Ce nouveau site regroupe deux laboratoires qui se concentrent, pour l’un, sur le développement des systèmes et composants de puissance haute tension, pour l’autre, sur l’évaluation des onduleurs de traction SiC/Si et des convertisseurs de puissance AC/DC et DC/DC. Des équipements de soudure laser, des salles blanches et des ateliers permettent de réaliser rapidement un prototypage et des tests des solutions développées, selon Onsemi.

Les capacités d’évaluation du site comprennent la possibilité d’effectuer des tests en continu 24h/24 et 7j/7, des solutions logicielles et physiques développées en interne et brevetées afin d’effectuer du cyclage de puissance haute tension par modulation de vecteur spatial (space vector modulation, SVM) ou par modulation de largeur d’impulsion sinusoïdale (sinusoidal pulse width modulation, SPWM), ainsi que des dispositifs d’enregistrement de haute précision pour évaluer l’état et la fiabilité des solutions silicium et SiC.

Il est également possible d’y effectuer des simulations de conditions extrêmes rencontrées par les onduleurs pendant leur fonctionnement, permettant de tester les appareils (refroidis par liquide) sur une plage de température allant de -50°C à +220 °C. Sans oublier la possibilité d’utiliser une vaste gamme de logiciels, reconnus par l’industrie, permettant la programmation sur site de FPGA et de microcontrôleurs Arm, ainsi que des tests de qualification, de l’analyse des données et de la modélisation 3D.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This