Sélectionner une page

Pénurie de composants passifs : Taïwan enfonce le clou

Pénurie de composants passifs : Taïwan enfonce le clou

Le quotidien taïwanais DigiTimes revient avec insistance sur la conjoncture en composants passifs, preuve s’il en est des difficultés persistances d’approvisionnement pour ces composants, soumis aux pénuries et aux augmentations de prix. Le partage de vues entre fabricants et clients taïwanais laisse peu d’espoir à une amélioration avant 2019, car les capacités de production augmentent peu.

Les clients, à l’instar de Sercom, se plaignent de l’insuffisance persistance de l’offre par rapport à la demande, qui affecte leurs productions et compromettent leur rentabilité. Alors que par le passé il n’était pas nécessaire de stocker des composants passifs car ils étaient facilement disponibles à tout moment, la situation est maintenant totalement différente, décrit DigiTimes. Néanmoins, les clients espèrent une amélioration de la situation d’ici la fin de l’été 2018.

Au contraire, les fabricants de composants passifs, à l’instar de Yageo, douchent leurs espoirs et estiment que la pénurie de composants passifs devrait durer au moins un an en raison de la croissance explosive de la demande des marchés des terminaux de tous types (smartphones, ordinateurs, IoT, robots intelligents, automobile, etc.). En outre, ils estiment que l’augmentation de leurs capacités de production est limitée et que les capacités de production des fabricants japonais ou chinois sont également entièrement occupées pouvant ainsi difficilement gérer de nouvelles commandes urgentes de la part des clients.

Voir l’article de DigiTimes.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This