Sequans Communications, fournisseur de puces et de modules pour l’IoT massif, critique et haut débit 4G et 5G, a obtenu, du gouvernement français une subvention de plusieurs millions de dollars pour soutenir des technologies considérées par le gouvernement comme stratégiques pour l’intérêt national.

La proposition de Sequans a été acceptée dans la catégorie TIC et 5G, avec pour objectif de sécuriser un approvisionnement national en technologies stratégiques pour les objets connectés sur les marchés industriel, médical, scientifique, et sur d’autres marchés. Sequans dirigera un consortium de sept sociétés françaises chargées de développer des solutions technologiques 5G pour ces applications d’IoT essentielles. La subvention a été octroyée dans le cadre d’un plan national de relance, afin d’atténuer l’impact économique de la pandémie mondiale.

Le projet CRIIoT (Critical IoT) a pour objectif de développer une solution permettant aux industriels, et plus particulièrement aux secteurs dits verticaux, d’évaluer, puis de déployer rapidement des solutions 4G/5G pour connecter leurs objets et optimiser et sécuriser leur usage. Le projet permettra, par exemple, d’expérimenter la récupération des données de vol d’un moteur d’avion ou de mettre en place des objets connectés à communications critiques dans le secteur ferroviaire.

Le consortium compte parmi ses membres Alsatis, prestataire de services haut débit ; Amarisoft, société de logiciels de télécommunication ; CEA-Leti, grand institut français de recherche technologique, pionnier en matière de micro et nanotechnologies ; AW2S (Groupe Serma), fournisseur spécialisé dans les systèmes intégrés et RF, ainsi que les équipements d’infrastructure de télécommunications ; la SNCF, ainsi que sa filiale Itnovem, axée sur la transition digitale.

Le consortium se concentrera sur la délivrance de solutions de bout en bout destinées aux réseaux 5G publics et privés, alimentées par la version 16 de la 5G et au-delà, avec un accent particulier sur les marchés des entreprises.

La SNCF suit de très près l’évolution actuelle vers une 5G souveraine et dédiée aux besoins de la société. Le projet CRIIoT mené par Sequans s’inscrit dans cette trajectoire.

« Nous sommes très heureux de travailler avec les partenaires du projet CRIIOT pour définir et expérimenter des solutions de machine à machine, ainsi que leur compatibilité avec nos contraintes industrielles liées à nos divers cas d’utilisation, qu’il s’agisse de la maintenance prédictive, de la surveillance du réseau ferroviaire, ou encore des opérations à distance en temps réel », a déclaré Sebastien Kaiser, directeur Connectivité et Réseaux e.SCNF.

« Nous sommes reconnaissants que notre proposition ait été sélectionnée pour l’obtention de cette subvention, qui renforcera notre capacité à délivrer aussi rapidement que possible sur le marché des solutions de connectivité 5G d’importance critique, offrant des capacités avancées. Associée aux financements déjà en place obtenus de partenaires 5G privés, cette subvention nous permettra d’intensifier nos efforts de développement des solutions d’IoT haut débit et critique 5G sur lesquelles nous travaillons actuellement. Nous sommes honorés de pouvoir joindre nos forces à celles des excellentes sociétés qui composent notre consortium 5G, et sommes impatients de délivrer de puissantes solutions 5G, qui bénéficieront à notre économie, à notre industrie, ainsi qu’à notre pays », a déclaré Georges Karam, p-dg de Sequans.

Antoine Roussel, p-dg d’Alsatis, a ajouté : « À l’issue d’un combat décisif consistant à réduire la fracture digitale, Alsatis bénéficie désormais du formidable élan généré par l’écosystème 5G. Nous entendons placer notre expertise et notre infrastructure technique au service des besoins nouveaux de l’industrie française, ainsi que de secteurs sensibles tels que la santé. Dans cette dynamique, Alsatis contribue à l’innovant projet CRIIOT, et ainsi à la construction d’une chaîne de valeur française visant à répondre à des applications spécifiques et professionnelles ».

« Le CEA-Leti est impatiented’apporter sa solide expertise en matière de communications par ondes millimétriques pour les réseaux industriels 5G, afin de délivrer des solutions d’IoT basse consommation et critique 5G, ainsi que des réseaux d’antennes compacts et pionniers, pour promouvoir l’industrie française vers la prochaine génération 5G+ sur le spectre des ondes millimétriques », a déclaré Emmanuel Sabonnadière, président du CEA-Leti.

« C’est une fierté pour AW2S/Serma de contribuer activement à ce projet, et de démontrer que l’écosystème 5G existe au travers des différents partenaires du projet CRIIoT en France. Notre objectif vise à proposer des solutions innovantes pour répondre aux marchés 5G et aux cas d’utilisation connexes », a déclaré Nicolas Breant, directeur de l’exploitation chez AW2S.