Sélectionner une page

Siemens Alstom vise 470 millions d’euros de synergies annuelles

Siemens Alstom vise 470 millions d’euros de synergies annuelles

Sans surprise, Siemens et Alstom ont signé un protocole d’accord pour combiner les activités mobilité de Siemens, incluant sa traction ferroviaire, avec Alstom. Siemens recevra des actions nouvellement émises dans l’entreprise combinée représentant 50% du capital d’Alstom. Le nom de cette nouvelle entité sera Siemens Alstom.

Cette alliance fera émerger un champion franco-allemand de la construction et de la signalisation ferroviaires, n°1 mondial sur le segment de la signalisation et n°2 mondial du matériel roulant.

« Le marché mondial a changé de manière significative au cours de ces dernières années. Un acteur dominant  en Asie a modifié la dynamique du marché mondial et la digitalisation impactera l’avenir de la mobilité. Ensemble, nous pouvons offrir un choix plus large et nous conduirons cette transformation pour nos clients, nos salariés et nos actionnaires d’une manière responsable et durable », a déclaré Joe Kaeser, p-dg de Siemens.

« Je suis particulièrement fier de diriger la création d’un tel groupe qui façonnera sans aucun doute l’avenir de la mobilité », a ajouté Henri Poupart-Lafarge, p-dg d’Alstom.

Le Conseil d’administration de l’entreprise combinée sera composé de 11 membres, et comprendra six administrateurs désignés par Siemens, dont le Président, quatre administrateurs indépendants et le CEO. Henri Poupart-Lafarge continuera à diriger l’entreprise en tant que CEO et sera membre du conseil. Jochen Eickholt, l’actuel directeur général de Siemens Mobility, devrait assumer une responsabilité importante dans Siemens Alstom.

Le siège mondial du groupe et l’équipe de direction de l’activité Matériel Roulant seront localisés en région parisienne et la nouvelle entité restera cotée en France. Le siège de l’activité Mobility Solutions sera à Berlin en Allemagne. Au total, Siemens Alstom regroupera 62 300 salariés dans plus de 60 pays. En Europe, l’entité emploie actuellement 43 400 personnes (dont 20 700 pour Alstom). La nouvelle entité bénéficiera d’un carnet de commandes de 61,2 milliards d’euros, un chiffre d’affaires de 15,3 milliards d’euros, un résultat d’exploitation ajusté de 1,2 milliard d’euros et une marge d’exploitation ajustée de 8,0%. Le rapprochement de Siemens et Alstom devrait produire des synergies annuelles de 470 millions d’euros au plus tard quatre ans après la réalisation de l’opération et vise une trésorerie nette à la date de réalisation comprise entre 500 millions et 1,0 milliard d’euros.

L’Etat français soutient la transaction basée sur les engagements de Siemens incluant un standstill à 50,5% du capital d’Alstom pour une période de 4 ans après la réalisation de l’opération et également certaines protections de gouvernance, d’organisation et d’emploi.

Voir la présentation de Siemens Alstom

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This