Sélectionner une page

Smartphones : l’effondrement de la demande succède à la chute de la production

Smartphones : l’effondrement de la demande succède à la chute de la production

C’est le double effet du Covid-19. Les perturbations dans la chaîne d’approvisionnement ont fait chuter la production mondiale de smartphones de 10% au 1er trimestre. L’effondrement de la demande devrait maintenant faire plonger la production de mobiles de 16,5% au 2e trimestre, selon TrendForce.

Le cabinet d’études taïwanais a ainsi revu à la baisse sa prévision de volume annuel de production de smartphones à 1,24 milliard d’unités, soit une chute de 11,3% par rapport à 2019.

Selon les dernières enquêtes de TrendForce, la propagation mondiale du Covid-19 en 2020 a provoqué la plus forte baisse du marché des smartphones ces dernières années. La production mondiale de smartphones au 1er trimestre a chuté de 10% en glissement annuel à environ 280 millions d’unités, le plus bas niveau en cinq ans, en raison de perturbations provoquées dans la chaîne d’approvisionnement, telles que la reprise du travail retardée et des pénuries de main-d’œuvre et des matériaux, qui ont entraîné une faible utilisation des capacités de production des usines.

Pour le 2e trimestre, TrendForce note des améliorations dans la chaîne d’approvisionnement et les chaînes de fabrication et d’assemblage. Mais la pandémie fait maintenant sentir ses effets du côté de la demande du marché des smartphones en ravageant les principales économies du monde entier. La production mondiale de smartphones du 2e trimestre devrait ainsi enregistrer une chute de 16,5% en glissement annuel, à 287 millions d’unités, soit la plus forte baisse jamais enregistrée pour un trimestre. TrendForce prévoit ainsi un volume de production annuel total de 1,24 milliard d’unités, soit une baisse de 11,3% par rapport à 2019.

Smartphones 5G : une production de 200 millions d’unités en 2020 ?

L’impact de la pandémie ralentit la dynamique du marché des smartphones pour passer de la 4G à la 5G lors du 1er semestre. Au deuxième semestre 2020, si le gouvernement chinois maintient le cap dans la commercialisation de la 5G et que les puces 5G de milieu de gamme sont disponibles en volume, le marché chinois des smartphones verra alors une incitation accrue à la transition vers la 5G. À l’heure actuelle, TrendForce maintient ses prévisions annuelles de volume de production de smartphones 5G autour de 200 millions d’unités, avec un taux de pénétration de 16% sur l’ensemble du marché des smartphones. En particulier, les marques chinoises occupent plus de 60% des parts de marché des smartphones 5G, le marché intérieur chinois étant leur principale région de vente. Cela signifie que le taux de pénétration des combinés 5G sur le marché mondial des smartphones dépendra fortement des retours du marché chinois. Cependant, tempère TrendForce, le taux de pénétration des smartphones 5G ne reflète pas la disponibilité des réseaux 5G, qui dépendra elle de la construction de stations de base 5G.

Strategy Analytics, Omdia, IDC : tous unanimes

Les autres cabinets d’études publient des statistiques similaires pour les livraisons de smartphones au 1e trimestre. Selon Strategy Analytics, les livraisons mondiales de smartphones ont chuté de 17% sur un an, passant de 330,4 millions d’unités au premier trimestre 2019, à 274,8 millions au premier trimestre 2020. Pour Omdia, elles ont chuté à 274,4 millions d’unités, contre 329,9 millions au cours de la même période en 2019. Omdia prévoit que les livraisons mondiales de smartphones diminueront à 1,20 milliard d’unités cette année, en baisse de 13,1% par rapport à 1,39 milliard d’unités en 2019.
Selon IDC, les mondiales de smartphones ont diminué de 11,7% au premier trimestre 2020, à 275,8 millions de pièces, la plus forte baisse en variation annuelle jamais enregistrée. IDC souligne que le marché chinois a chuté de 20,3%, tandis qu’aux États-Unis et en Europe occidentale, il a baissé respectivement de 16,1% et 18,3%.

Chute de 51 milliards des prévisions des revenus des opérateurs mobiles

Les services mobiles représentent une infrastructure essentielle qui permet aux gens de rester connectés pendant la crise des coronavirus. Cependant, cela ne signifie pas que ces services sont à l’abri du choc économique de la pandémie, les revenus du marché 2020 devraient désormais être inférieurs d’environ 51 milliards de dollars aux prévisions précédentes, selon Omdia.

Les revenus du marché mondial des services de communications mobiles totaliseront 749,7 milliards de dollars cette année, en baisse par rapport aux prévisions précédentes de 800,3 milliards de dollars. Cela se compare à 781,5 milliards de dollars en 2019. Les revenus annuels chuteraient ainsi de 4,1% cette année, avec une baisse de 31,8 milliards de dollars. L’Europe subira le plus grand impact de la crise, les revenus des services mobiles chutant de 9,1% à 131 milliards de dollars, soit une baisse de 9,3% par rapport aux prévisions précédentes d’Omdia.

Si les revenus des opérateurs sont inférieurs aux prévisions, à n’en pas douter, la vitesse de déploiement de leurs réseaux 5G sera affectée.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This