Sélectionner une page

Soitec prévoit d’investir 1 milliard d’euros d’ici fin mars 2026

Soitec prévoit d’investir 1 milliard d’euros d’ici fin mars 2026

Soitec, qui publie de bons résultats annuels pour l’exercice qui s’est achevé fin mars, ne fera pas mieux pour l’exercice en cours. Pour autant, le fabricant de tranches continue d’investir afin de piloter ses activités dans le but d’atteindre un objectif de chiffre d’affaires d’environ 2,1 milliards d’euros au cours de l’exercice 2025-2026 et un objectif de marge d’EBITDA d’environ 40%.

Le chiffre d’affaires de l’exercice clos fin mars s’est élevé à 1,1 milliard d’euros en croissance de 26% en données publiées et de 19% à périmètre et taux de change constants. La marge d’EBITDA du groupe français a atteint 36%. Le résultat opérationnel courant a progressé de 37%, atteignant 267 M€. Le bénéfice net consolidé de l’exercice 2022-2023 a progressé de 15%, à 233 millions d’euros.

Soitec confirme anticiper pour l’exercice 2023-2024 un chiffre d’affaires stable à périmètre et taux de change constants et une marge d’EBITDA se maintenant autour de 36%. L’anticipation d’un marché des smartphones plus faible, marqué par une forte correction du niveau des stocks, pèsera sur le chiffre d’affaires de la division Communications mobiles, en particulier au cours du premier semestre de l’exercice 2023-2024, tandis que la demande devrait rester forte à la fois en Automobile & Industrie et en Objets intelligents. Le chiffre d’affaires du premier semestre de l’exercice 2023-2024 est par conséquent attendu en baisse d’environ 15% à périmètre et taux de change constants par rapport au premier semestre 2022-2023, tandis qu’une forte accélération est anticipée au second semestre 2023-2024.

« Les solides dynamiques des marchés Automobile & Industrie et Objets intelligents vont nous permettre de compenser le ralentissement temporaire du marché des smartphones. Au cours de ce qui sera une année de transition vers nos ambitieux objectifs de croissance pour l’année fiscale 2025-2026 et au-delà, nous continuerons d’accroître nos capacités de production afin de soutenir notre expansion future et poursuivrons nos investissements dans l’innovation », a déclaré Pierre Barnabé, directeur général de Soitec.

En conséquence, Soitec planifie des investissements d’environ 300 millions d’euros au cours de l’exercice 2023-2024, concernant pour l’essentiel des investissements de capacité destinés à soutenir la croissance future. Les investissements seront notamment consacrés aux produits SOI, ceci incluant l’ajout de capacités supplémentaires dans l’usine actuelle de Singapour dédiée aux tanches SOI en 300 mm, mais aussi la construction de l’extension de l’usine de Singapour et des capacités de recyclage des matériaux bruts (refresh) à Bernin IV. Les investissements concerneront également l’acquisition d’équipements additionnels dédiés à la production de substrats en carbure de silicium (150 & 200 mm) à Bernin IV, ainsi que la poursuite des dépenses d’innovation (y compris les frais de R&D capitalisés) pour développer les nouvelles générations de produits.

Au cours de l’exercice qui vient de s’achever, ses investissements ont atteint 244 millions d’euros. 28 millions d’euros ont concerné des frais de R&D, principalement dédiés à la technologie SmartSiC. 191 millions d’euros ont concerné des investissements de capacité à Bernin et à Singapour, principalement dédiés aux capacités de production de tranches SOI en 300 mm et dans une moindre mesure aux tranches POI et SiC. Enfin, 25 millions d’euros ont été à des investissements divers (équipements dédiés à l’innovation, systèmes informatiques, etc.).

Vers un triplement des marchés adressables de Soitec à 15 millions de tranches d’ici 2030

Parallèlement, Soitec organise à 14 heures à Paris l’édition 2023 de son Capital Markets Day. Accompagné de son équipe de direction, Pierre Barnabé fera à cette occasion un point sur l’exécution du plan stratégique de Soitec à l’horizon 2025-2026 et partagera sa vison pour étendre le modèle de création de valeur durable de Soitec au-delà de l’exercice 2025-2026. Il estime que la taille des marchés adressables de Soitec devrait tripler d’ici 2030, portée par la forte croissance de la demande de semiconducteurs, une plus grande pénétration des substrats innovants et une extension du portefeuille produits.

Soitec confirme anticiper une croissance significative dans chacun de ses trois marchés finaux et pilote ses activités dans le but d’atteindre au cours de l’exercice 2025-2026 un objectif de chiffre d’affaires d’environ 2,1 milliards de dollars, ainsi qu’un objectif de marge d’EBITDA d’environ 40% (sur la base d’un taux de change euro/dollar US de 1,10). Ces objectifs s’appuient sur la solidité du portefeuille de Soitec, avec à la fois une poursuite attendue de la croissance du portefeuille de produits existants (FD-SOI, RF-SOI, Power-SOI et Photonics-SOI) et l’arrivée de nouveaux produits (notamment SiC, POI et GaN) dans les trois marchés finaux : Communications mobiles, Automobile & Industrie et Objets intelligents.

L’industrie des semiconducteurs consomme actuellement environ 240 millions de tranches par an, les substrats avancés ne représentant qu’approximativement 6% du marché, soit 5 millions de tranches. Les substrats innovants sont pourtant de plus en plus déterminants pour cette industrie. Leur pénétration devrait par conséquent augmenter de façon significative d’ici 2030, portés par les améliorations qu’ils apportent en termes de performance, d’efficacité énergétique, d’intégration et de coût total de possession.

Soitec va poursuivre l’élargissement de son portefeuille produits en renforçant son leadership dans le SOI (silicium sur isolant) et en continuant de développer ses matériaux semiconducteurs composés – substrats basés sur du POI (piézoélectrique sur isolant), SmartSiC (carbure de silicium) et GaN (nitrure de gallium) – tout en préparant la croissance future avec de nouveaux produits.

La conjugaison de la croissance du marché mondial des semiconducteurs, d’une adoption croissance des substrats innovants et de l’extension prévue de son portefeuille sous-tendent l’anticipation par Soitec d’un triplement de ses marchés adressables à environ 15 millions de tranches par an à l’horizon 2030.

Pour accompagner sa croissance future, le montant cumulé des investissements dédiés à l’augmentation des capacités industrielles et à l’innovation devrait atteindre environ 1 milliard d’euros sur la période couvrant les exercices 2023-2024 à 2025-2026.

« En poursuivant l’élargissement de notre portefeuille de produits et de technologies, nous anticipons un triplement de la taille de nos marchés adressables d’ici 2030, créant une opportunité unique de renforcer notre leadership mondial dans les substrats avancés et de capter ainsi une part plus importante du marché des semiconducteurs. Je suis confiant dans la capacité de notre équipe de direction, à la fois expérimentée, diverse et resserrée, à capitaliser sur les atouts de Soitec, à savoir son expertise de tout premier plan, sa feuille de route en matière d’innovation et son positionnement critique dans la chaîne de valeur. De plus, nos solides fondamentaux financiers nous fournissent un socle robuste pour investir dans notre croissance future, élargir le champ de notre innovation et accroître notre empreinte industrielle », explique le directeur général.

Pour piloter sa nouvelle phase de croissance, Soitec annonce également ce jour la promotion de ses trois responsables de division au sein du Comité exécutif : Jean-Marc Le Meil pour la division Communications mobiles, Emmanuel Sabonnadière pour la division Automobile & Industrie, et Michael Reiha pour la division Objets intelligents.

Biographies des nouveaux membres du Comité exécutif

Jean-Marc Le Meil, vice-président de la division Communications mobiles, a plus de 30 ans d’expérience dans les semiconducteurs. En 2022, il a piloté le rapprochement de trois unités pour former la division Communications mobiles. Avant de rejoindre Soitec en 1999, il a occupé plusieurs postes de direction dédiés aux process, au rendement et à la fabrication de systèmes chez Matra MHS, Cypress Semiconductors et Atmel.

En tant que vice-président de la division Automobile & Industrie, Emmanuel Sabonnadière est notamment en charge du programme dédié au carbure de silicium (SmartSiC), un programme stratégique pour Soitec. Il a auparavant été directeur du CEA-Leti, de 2017 à 2021 et occupé différents postes de direction chez Philips Lighting (devenu Signify), Gimv, un fonds d’investissement, et General Cable. Emmanuel a commencé sa carrière chez Schneider Electric et chez Alstom / Areva.

Michael Reiha, vice-président de la division Objets intelligents, a rejoint Soitec en 2019 en tant que responsable de l’unité dédiée au FD-SOI. Il a auparavant été designer de circuits intégrés de radiofréquence (RFIC) chez Fujitsu Semiconductor (de 2010 à 2012), où il a développé les premiers blocs RFIC LTE-Advanced, puis occupé différents postes de direction chez Nokia Technologies et Nokia Networks (entre 2013 et 2019).

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This