Sélectionner une page

Sony confirme l’acquisition des imageurs CMOS de Toshiba

Sony confirme l’acquisition des imageurs CMOS de Toshiba

Le groupe japonais Sony officialise ce matin la signature d’un accord pour reprendre les activités de son compatriote Toshiba dans les imageurs CMOS. Sony met l’accent sur les moyens de production afférant à cette reprise, notamment l’unité de production sur tranches de 300 mm de diamètre de Toshiba à Oita Prefecture. Le personnel de Toshiba impliqué dans cette usine ainsi que les équipes de conception et de développement de ses imageurs CMOS (environ 1100 personnes au total) rejoindront Sony.

Une fois l’acquisition finalisée, Sony Semiconductor exploitera cette usine principalement pour la production d’imageurs CMOS. Cette opération permet en effet à Sony d’augmenter rapidement ses capacités de production en imageurs CMOS, un domaine où la demande progresse fortement et où le Japonais est le numéro un mondial. En avril dernier, Sony annonçait son intention de porter ses capacités de production d’imageurs CMOS de 60 000 tranches par mois actuellement (en équivalent 300 mm), à 87 000 tranches d’ici septembre 2016.

Sony continuera de produire des semiconducteurs (notamment des contrôleurs de mémoire) pour Toshiba dans cette usine dans le cadre d’un accord de sous-traitance de fonderie.

En se retirant du marché des imageurs CMOS, Toshiba veut concentrer ses ressources sur des produits où il a un avantage concurrentiel indéniable en matière de technologie. Il compte également ainsi améliorer la profitabilité de sa division circuits LSI. Le montant de la transaction n’est pas dévoilé, mais la presse nipponne annonçait ce week-end une somme de 20 milliards de yens, soit environ 150 M€.

Selon IC Insights, le marché mondial des imageurs CMOS devrait croître de 15% cette année, à 10,1 milliards de dollars, après avoir progressé de 19% en 2014. En nombre de pièces, il devrait croître de 19%, à 3,7 milliards d’unités, après une hausse de 20% en 2014. Si en 2014, 70% du marché concernait des imageurs pour téléphones mobiles, cette part devrait tomber à 49% en 2019, du fait de la montée en puissance de la demande d’imageurs CMOS dans l’automobile, la sécurité, la surveillance, le médical, l’IoT, etc.

Icmos-281015

L’an passé, Sony détenait 32% du marché des imageurs CMOS en valeur, avec des ventes de 2,8 milliards de dollars. Il devançait OmniVision (1,4 milliard de dollars), Samsung (1,2 milliard), Sharp (720 M$), SK Hynix (488 M$) et le Chinois GalaxyCore (360 M$), selon IC Insights.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This