Sélectionner une page

Étiquette : Nexeya

Nexeya victime d’une cyberattaque

Hensoldt Nexeya France, filiale française du groupe allemand Hensoldt, est devenue la cible d’une grave cyberattaque sur son infrastructure informatique ces derniers jours, annonce le groupe. Selon les informations actuelles, les deux centres de données de Nexeya en France ont été touchés, et il est probable qu’une quantité importante de données ait été consultée et que les systèmes aient été cryptés.

Nexeya se recentre sur le spatial au profit de l’Allemand Hensoldt

Vingt ans après sa création, Nexeya a décidé de filialiser les activités du groupe relatives à l’espace, au sein d’une nouvelle société baptisée Hemeria, pour concentrer ses efforts de développement sur les fortes opportunités de croissance qu’offre ce marché. L’entreprise va ainsi céder ses activités non spatiales, soit l’essentiel de son chiffre d’affaires, au groupe allemand Hensoldt. Ces opérations devraient aboutir au début du troisième trimestre 2019.

Nano-satellites : Definvest, Nexeya et Breizh Up investissent 7,5 M€ dans le Rennais Unseenlabs

Afin de financer le développement de son projet de service maritime par nano-satellites, la start-up rennaise Unseenlabs annonce avoir bouclé une première levée de capitaux auprès du fonds du ministère des Armées Definvest géré par Bpifrance et la Direction générale de l’armement (DGA), de la société Nexeya et du fonds régional breton Breizh Up géré par Sofimac Innovation. Le financement complet mis en place est de 7,5 millions d’euros.

Le management de Nexeya prend le contrôle du groupe

Le 13 juillet, Nexeya, groupe français spécialisé dans la conception de produits électroniques critiques pour l’aéronautique, le spatial, la défense, l’énergie et le ferroviaire, a annoncé la prise de contrôle du groupe par son équipe de management. A l’occasion de cette opération de reconfiguration du capital de Nexeya, Activa Capital et Bpifrance ont cédé leur participation.

La France va développer une filière industrielle de nanosatellites

Soucieux de structurer l’écosystème national en matière de développement de nanosatellites, -des satellites de moins de 50 kilos-, et dans le sillage du Club Nano créé l’année passée qui a pour objectif de fédérer les acteurs industriels et académiques du secteur, le CNES a pris l’initiative de lancer le développement d’un démonstrateur, dénommé ANGELS (Argos Neo on a Generic Economical and Light Satellite), dont le lancement est prévu en 2019.

Chargement

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest