Sélectionner une page

Thales Alenia Space va développer et produire une constellation de 78 à 108 satellites en orbite basse

Thales Alenia Space va développer et produire une constellation de 78 à 108 satellites en orbite basse

Thales Alenia Space et l’Américian LeoSat Entreprises annoncent avoir signé un contrat pour le développement d’une constellation de satellites en orbite basse (LEO). Ce système offrira des services de connectivité sécurisée à très haut débit, faible latence sur une couverture mondiale, et vise à introduire un nouveau standard en terme de performances de réseau satellitaire. Le lancement de la constellation de 78 à 108 satellites devrait se produire en 2018 ou 2019.

space-160916L’Américain LeoSat Entreprises a été créée en 2013 pour tirer parti des tout derniers développements en technologies de communications par satellite, dans le but de développer et lancer une nouvelle constellation de satellites en orbite terrestre basse, qui doit constituer le premier service de données sécurisées à très haute vitesse, de classe professionnelle disponible sur le marché mondial. Avec jusqu’à 108 satellites de communications en orbite terrestre basse, LeoSat est la première société à avoir tous les satellites à haut débit (HTS) dans la constellation connectés les uns aux autres sous forme de satellites HTS en réseau et à certains secteurs reconnus sur la planète. Une fois mise en service, la constellation fournira des communications à haut débit, faible latence et extrêmement sécurisées, ainsi que la bande passante nécessaire aux opérations commerciales dans le domaine des liaisons de télécommunications, de l’énergie, des services publics, du commerce maritime et international. Le lancement de la constellation devrait se produire en 2018 ou 2019.

Suite à une première phase d’analyse de faisabilité du système LeoSat, la phase B de ce ontrat portera sur la définition détaillée de l’architecture (segments spatiaux et sols) et sur l’évaluation des performances du système global. Elle va également permettre de mettre en place le schéma industriel nécessaire pour le démarrage des phases de fabrication et de déploiement.

La constellation LeoSat sera constituée de 78 à 108 satellites en orbite basse, fournissant un service de connectivité global aux grandes entreprises privées et aux agences gouvernementales. Grâce à l’utilisation de faisceaux mobiles associés à des techniques spécifiques anti-interférence, le système LeoSat est conçu pour éviter les interférences avec les satellites géostationnaires, les autres systèmes satellitaires non géostationnaires et les systèmes terrestres utilisant les fréquences Ka.

Les satellites LeoSat embarqueront des technologies innovantes et pour la première fois, la constellation rassemblera une gamme de technologies testées et approuvées, telles que des liens optiques inter-satellites, des antennes mobiles flexibles, des processeurs numériques de très haut débit et l’intégration des technologies radiofréquences sur circuit imprimé (RF sur PCB). Les satellites Leosat seront basés sur la plateforme EliteBus améliorée, avec une puissance et une masse de charge utile plus importantes, tout en optimisant les coûts de lancement et les plannings.

Leosat va bénéficier à la fois de l’organisation industrielle et de l’expérience de Thales Alenia Space, développées et validées dans le cadre des précédentes constellations telles que O3b et Iridium NEXT, cumulant un total de 125 satellites en orbite basse et moyenne. Pour ce type de constellation, il est essentiel de maîtriser à la fois les technologies critiques et la production en série. Leosat va pouvoir compter sur l’approche industrielle de Thales Alenia Space notamment basée sur la cobotique (robotique collaborative) pour augmenter les cadences pendant les tests d’assemblage et d’intégration. LeoSat va aussi bénéficier de l’utilisation « composants sur étagère » (COTS pour Commercial Off The Shelf components), afin de générer des gains à la fois en terme de production et d’intégration, permettant ainsi d’atteindre un meilleur compromis entre performance, fiabilité et investissement.

Thales Alenia Space, grâce l’acquisition récente de la division optoélectronique de la société RUAG est maintenant en mesure de fournir une solution interne en terme de liaisons optiques par satellite pour les constellations, technologie clé du système. La division optoélectronique de la société RUAG a cumulé plus de 20 ans d’expérience dans l’ingénierie et la production de terminaux de communications optiques pour les satellites. L’expertise technique de RUAG dans ce domaine spécifique va permettre d’assurer à la constellation la meilleure technologie homologuée pour les liens inter satellites. La conception et la configuration finale seront achevées pendant cette phase B.

leostat-160916

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This