Sélectionner une page

Un processeur d’images signé Arm combine performances élevées et coût maîtrisé

Un processeur d’images signé Arm combine performances élevées et coût maîtrisé

Le Mali-C55Ce peut prendre en charge jusqu’à huit caméras indépendantes, avec la possibilité de composer avec des définitions 8K et de gérer des débits jusqu’à 1,2 Gpixel/s. Il offre également une capacité HDR (high dynamic range) pour optimiser la plage dynamique des caméras.

Les fabricants de caméras de sécurité, de surveillance du trafic routier, ou de caméras embarquées (par exemple dans des drones) sont en perpétuelle recherche de solutions permettant d’améliorer la qualité d’image, la résolution et la plage dynamique de leurs produits, tout en continuant à maîtriser leur consommation électrique et les coûts. Équation d’autant plus difficile à résoudre que ces exigences impliquent des capacités de traitement d’image toujours plus importantes.

Arm s’est attelé à ce défi et a accouché du Mali-C55, le dernier né des processeurs de traitement d’images (ISP, image signal processor) du Britannique, qui complète son portefeuille de blocs d’IP. Ce processeur peut prendre en charge jusqu’à huit caméras haute performance indépendantes, avec la possibilité de composer avec des définitions 8K de 48 millions de pixels (8192 x 6144) et de gérer des débits jusqu’à 1,2 Gpixel/s. Il offre également une capacité HDR (high dynamic range) pour optimiser la plage dynamique de la caméra qui peut ainsi s’accommoder de diverses conditions d’éclairage allant d’un environnement sombre à un environnement très lumineux.

Qui plus est, en combinant plusieurs de ces ISP, il est possible de traiter des images plus « volumineuses » pour des applications telles que la visioconférence à participants multiples, qui nécessitent des capacités supérieures à 48 Mégapixels.

A cela s’ajoutent des fonctionnalités de réduction du bruit et d’amélioration de l’espace colorimétrique, une intégration transparente avec un accélérateur d’apprentissage automatique pour tirer parti des réseaux neuronaux et la présence d’interfaces AXI et AHB standard pour une intégration facile avec les SoC basés sur des cœurs Cortex-A ou Cortex-M.

Selon Arm, de telles performances peuvent permettre aux caméras de surveillance du trafic routier de se doter de la reconnaissance des plaques d’immatriculation de véhicules roulant jusqu’à 120 km/h, ou aux caméras de sécurité domestiques ou en zone urbaine de détecter des détails précis à partir d’images haute résolution aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

Au-delà des performances, le Mali-C55 se distingue également par son encombrement réduit, sa faible consommation et son coût maîtrisé. « Ce qui différencie vraiment le Mali-C55 de ses prédécesseurs, c’est sa taille car il s’agit du plus petit processeur d’images d’Arm, avec la moitié de la surface de silicium utilisée en comparaison des générations précédentes. Pour de nombreux cas d’usage de caméras embarquées, cela rend possible l’utilisation de caméras 8K sans compromettre la durée de vie de la batterie, ni le coût du dispositif. Le Mali-C55 est également notre ISP le plus configurable à ce jour, avec la possibilité d’ajouter ou de supprimer des fonctionnalités pour répondre aux exigences des applications de nos clients », précise Mohamed Awad, vice-président IoT & Embedded chez Arm.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This