Les ventes mondiales de semiconducteurs ont représenté 39 milliards de dollars en octobre 2020, soit 3,1% de plus qu’en septembre 2020 et 6% de mieux qu’en octobre 2019, selon les statistiques du WSTS.

« En variation annuelle, la hausse des ventes mondiales de semiconducteurs en octobre est la plus élevée depuis mars, continuant de démontrer la résilience du marché mondial des semiconducteurs aux vents contraires causés par la pandémie et d’autres facteurs macroéconomiques. Les ventes annuelles de semiconducteurs devraient augmenter modérément en 2020, avec une croissance un peu plus importante prévue pour 2021 », commente John Neuffer, président de la SIA, l’association américaine des fabricants de semiconducteurs, qui adoube ainsi les prévisions du WSTS annoncées plus tôt cette semaine (voir notre article).

Séquentiellement, les ventes d’octobre ont en effet progressé dans toutes les régions du monde. Elles ont ainsi augmenté de 6% en Europe à 3,21 milliards de dollars, de 2,9% en Chine (à 13,84 milliards), de 2,8% dans la zone Asie-Pacifique hors Chine (à 10,52 milliards), de 3,2% sur le continent américain (à 8,35 milliards) et de 1,6% au Japon (à 3,12 milliards de dollars).

Par rapport à octobre 2019, les ventes ont reculé de 4,8% en Europe, de 1% au Japon, mais ont progressé de 14,2% sur le continent américain, de 6,3% en Chine et de 5,3% dans la zone Asie-Pacifique hors Chine.

A l’heure de publication, les statistiques de l’ESIA en euros n’étaient pas encore disponibles.