A l’occasion du Forum Innovation Défense, Florence Parly, ministre des Armées, et Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, ont signé l’acte de naissance du fonds Innovation Défense. Après avoir doublé la taille du fonds Definvest à 100 millions d’euros, le Ministère des Armées renouvelle ainsi sa confiance à Bpifrance en lui confiant la gestion de ce nouveau fonds d’une taille cible de 400 M€.

Ce nouveau véhicule d’investissement vise au soutien en fonds propres et quasi-fonds propres d’entreprises innovantes dont les technologies duales (avec applications civiles et militaires) intéressent notamment le secteur de la défense.

Le Fonds innovation défense (FID) s’inscrit dans une stratégie globale de développement de l’innovation et s’articule avec les dispositifs de soutien à l’innovation, reposant sur des marchés publics ou sur des subventions, mis en œuvre par la Direction générale de l’armement (DGA) et l’Agence innovation défense (AID). Il est particulièrement dédié au développement de technologies duales et transversales, comme l’énergie, l’intelligence artificielle, les technologies quantiques, l’électronique et les composants, la santé, les matériaux.

Les investissements du FID seront réalisés de manière privilégiée dans des entreprises en phase de croissance ou, plus en amont, en phase d’amorçage ou d’accélération à titre exceptionnel.

Des tickets de plusieurs dizaines de millions d’euros

Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, précise : « Il s’agit d’une nouvelle étape pour accompagner la croissance et le développement d’entreprises porteuses de technologies qui intéressent le secteur de la Défense, dans le but de faire émerger de nouveaux acteurs de taille critique au niveau français et européen. Des tickets de plusieurs dizaines de millions d’euros pourront ainsi être investis pour accélérer la croissance de l’écosystème Deeptech dual, déjà fortement soutenu dans les phases les plus amonts par notre Plan Deeptech ».

Le fonds peut d’ores et déjà compter sur une souscription de 200 M€ pour le Ministère des Armées, qui sera complétée par Bpifrance et des acteurs industriels pour atteindre la taille cible de 400 M€.

Le FID vient en complément du fonds Definvest, autre fonds d’investissement du ministère des Armées, principalement réservé au financement en capital des petites et moyennes entreprises dont le savoir-faire ou les développements sont stratégiques pour la chaine de sous-traitance des grands groupes de l’armement, avec l’objectif d’assurer la pérennité de la base industrielle et technologique de défense. Plus généralement, le Fonds Innovation Défense permettra d’amplifier l’action de Bpifrance sur le segment du capital-risque dédié aux entreprises de la défense et dans le domaine des Deeptech. Il contribuera par ailleurs à l’accompagnement d’un écosystème d’intérêt pour le secteur de la Défense en créant un effet d’entraînement auprès d’investisseurs privés.

Le FID s’articule dans son organisation avec le volet « French tech souveraineté » du Programme d’investissements d’avenir (PIA).