Sélectionner une page

Wisear développe une interface neurale pour commander les appareils électroniques

Wisear développe une interface neurale pour commander les appareils électroniques

La start-up française deeptech Wisear, qui développe une interface neurale permettant à toute personne de contrôler de manière fluide et naturelle ses appareils électroniques, annonce aujourd’hui la clôture d’une levée de fonds, portant son financement total à 2 millions d’euros.

A la suite de cette levée, la start-up est prête en 2022 à commercialiser sous licence sa technologie en s’associant aux fabricants d’écouteurs sans fils ou de casques de réalité augmentée/virtuelle. Ce financement doit en effet permettre à Wisear de faire évoluer son prototype d’interface digitale sans interaction tactile ou vocale vers un produit abouti et commercialisable, pouvant s’intégrer dans tout type d’écouteurs sans fils ou de casques de réalité augmentée/virtuelle disponibles aujourd’hui sur le marché.

Wisear génère déjà des revenus et cette nouvelle étape de développement commercial à grande échelle a pour objectif le lancement sur le marché des premiers produits digitaux équipés de la technologie propriétaire de la start-up dans les 18 mois à venir. Dans ce contexte, Wisear a recruté une équipe d’experts en data science et ingénierie produit, et s’entoure de conseillers spécialisés dans l’intelligence artificielle et les neurosciences. Ensemble, ils sont animés par la volonté de repousser les frontières de l’intelligence artificielle et d’augmenter de manière significative le nombre de signaux neuronaux pouvant être interprétés et utilisés comme des « télécommandes » de nos appareils numériques.

Wisear a été fondé en 2019 par Yacine Achiakh et Alain Sirois. Mr Achiakh, P-dg de Wisear, Yacine Achiakh a été en charge du développement à grande échelle de plusieurs produits fondés sur l’intelligence artificielle en tant que Product Lead chez Criteo à San Francisco, faisant croître les revenus de plusieurs d’entre eux à plus de 100 millions de dollars par an.

« Au cours des 30 dernières années, de nombreux efforts ont été déployés afin de rendre les interactions entre humain et machine aussi simples que possible. Depuis les premiers ordinateurs jusqu’aux montres connectées les plus récentes, les progrès sont nombreux. Mais nous sommes toujours très limités par les interfaces actuelles qui ne s’adaptent pas encore parfaitement à toutes les situations de notre vie quotidienne. Imaginez si nous pouvions contrôler nos appareils sans même avoir à les toucher, et que cette technologie pouvait être intégrée dans un appareil aussi petit et commun que nos écouteurs. C’est le défi que nous relevons avec Wisear », promet Yacine Achiakh.

« A l’heure actuelle, les entreprises développant des dispositifs mobiles – appelés wearable – embarquant des neuro technologies promettent souvent des résultats très ambitieux mais sans preuve réelle que cela fonctionne. Chez Wisear, nous nous concentrons avant tout sur une science avancée, appliquée et concrète et nous nous assurons depuis les premiers jours que tout ce que nous développons est validé par l’élite des chercheurs dans les domaines des interfaces homme-machine et neuronales.  Nous détestons les promesses en l’air, donc nous faisons en sorte que tout ce que nous construisons puisse très rapidement être testé en conditions réelles par des utilisateurs ou des partenaires, afin qu’ils vérifient que nous sommes capables de tenir nos engagements », assure Alain Sirois, directeur de la technologie (CTO) de Wisear.

Fondée en 2019, Wisear développe une technologie pour les fabricants d’appareils électroniques qui souhaitent satisfaire le besoin de contrôles rapides, privés et inclusifs de leurs utilisateurs et utilisatrices. Wisear crée la première interface neurale qui peut être intégrée dans n’importe quels écouteurs sans fil ou casque de réalité virtuelle ou augmentée.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This