Sélectionner une page

25 millions d’euros pour faire progresser la conduite autonome grâce à l’Internet des objets

25 millions d’euros pour faire progresser la conduite autonome grâce à l’Internet des objets

Plus de 100 acteurs se sont réunis hier à Versailles lors de la journée publique de lancement du projet européen Autopilot, financé dans le cadre du programme européen Horizon 2020. Le but du projet Autopilot, qui réunit 43 partenaires, est de permettre une conduite automatisée plus sûre grâce aux objets intelligents et connectés et à l’Internet des objets.

L’idée est de profiter des données complémentaires à celles générées par le véhicule autonome lui-même (autres véhicules, infrastructures routières, smartphones et objets connectés des passagers, etc.) pour améliorer le degré d’autonomie et de sécurité de la conduite entièrement automatisée.

Autopilot est un projet de trois ans qui a débuté en janvier 2017 et qui sera financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre de l’accord de subvention n °731993. Son budget est de 25,4 millions d’euros, dont au maximum 19,99 M€ apportés par l’Union européenne. Les 43 partenaires du consortium du projet Autopilot représentent les acteurs des technologies de l’information et de la communication ainsi que l’industrie automobile et la recherche. Parmi eux, citons : Ertico – ITS Europe (coordinateur), Akka Informatique et Systèmes, le CEA, Continental Automotive France, NXP Semiconductors, PSA, STMicroelectronics, Thales, Tomtom International, Valeo Comfort And Driving Assistance. L’Institut Vedecom coordonnera les activités de pilotage sur les sites pilotes européens et mettra en œuvre des cas d’usages sur le site pilote de Versailles.

Des véhicules  à conduite automatisée améliorée grâce à l’IoT seront ene effet déployés sur six sites d’essais pilotes en France, en Finlande, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas, ainsi qu’en Corée. Les sites pilotes généreront des données pour évaluer les performances techniques de l’Internet des objets afin de permettre une conduite hautement automatisée plus sûre ainsi que d’évaluer les impacts socio-économiques. Dans les régions sélectionnées, les partenaires du projet testeront des véhicules automatisés utilisant des objets intelligents dans des conditions réelles afin de mesurer l’impact de l’IoT sur l’augmentation du niveau de conduite autonome et d’en évaluer les bénéfices sur différents critères (technologie, usage, législation, etc.).

«Nous sommes enthousiastes à l’idée de lancer une activité de grande envergure avec des représentants de tous les principaux groupes de parties prenantes afin de prouver que l’automatisation en milieu urbain peut devenir réalité grâce à l’Internet des objets. Nous sommes impatients de collaborer avec les quatre autres pilotes de grande envergure financés par l’Union européenne, faisant partie du même appel de projet de l’IoT », a déclaré François Fischer, coordinateur Autopilot, responsable chez Ertico-ITS Europe.

Autopilot développera de nouveaux services autour de l’IoT pour véhicules autonomes, comme le partage de voiture autonome, le stationnement automatisé ou des cartes numériques dynamiques améliorées pour permettre une conduite totalement autonome.

Plus d’infos à venir : http://autopilot-project.eu/

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This