Sélectionner une page

81 milliards d’euros de commandes en carnet pour Alstom

81 milliards d’euros de commandes en carnet pour Alstom
Advertisement

Entre le 1er avril 2021 et le 31 mars 2022, Alstom a enregistré 19,3 milliards d’euros de commandes, portant son carnet de commandes à un niveau historique de 81 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires  de l’exercice a atteint 15,5 milliards d’euros, en croissance de 11% comparé au CA pro-forma 2020/21. Le book-to-bill (ratio commandes sur chiffre d’affaires) est solide à 1,25.

 « Porté par un dynamisme de marché très positif, le groupe a enregistré un fort volume de commandes en 2021/22, reflétant sa nouvelle dimension géographique, avec des contrats significatifs en Europe mais aussi en Amérique Latine, à Taïwan et en Australie. Grâce à l’engagement de nos 74 000 employés, l’intégration de Bombardier Transport est en bonne voie, avec une augmentation de la satisfaction clients et des synergies en cours de réalisation. Malgré les difficultés à court-terme liées à la situation macro-économique et géopolitique en 2022/23, le groupe reste pleinement engagé à réaliser ses objectifs à horizon 2025 et à jouer un rôle de premier plan dans la transition pour une mobilité durable », a déclaré Henri Poupart-Lafarge, président du conseil d’administration et directeur général d’Alstom.

Au cours de l’exercice fiscal 2021/22, les prises de commandes se sont élevées à 19,3 milliards d’euros, représentant une hausse de 33% sur une base similaire « pro forma en données comparables New Alstom ». Au cours de la même période l’année dernière, dans un contexte de marché défavorable marqué par l’impact de la Covid-19, Alstom a enregistré des prises de commandes de 9,1 milliards d’euros.

Les ventes combinées d’Alstom s’élèvent à 15,5 milliards d’euros au cours de l’exercice 2021/22, soit une hausse de 11% sur une base pro forma. Au 2e semestre 2021/22 (du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022), le chiffre d’affaires d’Alstom a atteint 8028 millions d’euros, contre 7 443 millions d’euros au 1er semestre 2021/22 (+7,9%). Les dépenses de R&D au cours de l’exercice fiscal 2021/22 ont atteint 530 millions d’euros, soit 3,4% du chiffre d’affaires.

Le résultat d’exploitation ajusté d’Alstom s’est élevé à 767 millions d’euros, équivalent à une marge opérationnelle ajustée de 5,0%. Le résultat net ajusté s’est élevé à 268 millions d’euros avant la dépréciation de la participation de 20% dans son partenaire russe TMH. En tenant en compte de cet ajustement de -441 millions d’euros correspondant à la valeur comptable de la participation dans TMH, la perte nette ajustée d’Alstom atteint 173 millions d’euros.

Concernant les perspectives pour l’exercice fiscal 2022/23, le contexte économique et politique actuel crée des incertitudes sur les activités opérationnelles d’Alstom. En particulier, l’inflation va peser sur la rentabilité de l’exercice fiscal 2022/23, et les pénuries de composants électroniques pourraient créer des tensions sur les livraisons. Par conséquent, le groupe a mis en place des actions de réduction des coûts pour traverser cette phase d’incertitudes.

En l’absence de nouvelles perturbations de l’économie mondiale (y compris une hausse complémentaire de l’inflation ou une aggravation de la crise géopolitique), et de pénuries significatives dans la chaîne d’approvisionnement, Alstom confirme une progression de ses ventes pour l’exercice fiscal 2022/23 soutenue par un carnet de commandes solide et un ratio commandes sur chiffre d’affaires au-dessus de 1.

A moyen terme, les perspectives financières Alstom in Motion 2025 sont confirmées et les objectifs de synergies revues à la hausse. Alstom vise ainsi à accroître sa part de marché de 5 points de pourcentage d’ici l’exercice 2024/25. Entre 2020/21 (chiffre d’affaires pro forma de 14 milliards d’euros) et 2024/25, Alstom vise un taux de croissance annuel moyen du chiffre d’affaires supérieur à 5%, soutenu par une forte dynamique de marché et un carnet de commandes inégalé de 81 milliards d’euros au 31 mars 2022, garantissant environ 35 à 37 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur les trois prochaines années. Sa marge opérationnelle ajustée devrait atteindre entre 8% et 10% à partir de 2024/25, tandis que les synergies devraient générer 400 millions d’euros en 2024/25 et 475-500 millions d’euros annuels à partir de 2025/26.

Voir la présentation des résultats d’Alstom

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This