Sélectionner une page

Airbus prévoit de livrer entre 880 et 890 avions commerciaux en 2019

Airbus prévoit de livrer entre 880 et 890 avions commerciaux en 2019

Malgré l’abandon officiel du programme A380, Airbus publie ce matin des résultats solides et prévoit de livrer entre 880 et 890 avions commerciaux en 2019, contre 800 appareils en 2018.

« Airbus est sur une solide trajectoire de croissance et nos activités Helicopters et Defence and Space sont également en bon ordre de marche, alors que la nouvelle équipe de direction s’apprête à prendre le relais sous la direction de mon successeur Guillaume Faury », a déclaré Tom Enders, Président exécutif (CEO) d’Airbus.

A l’occasion de ce passage de témoin, Tom Enders a également endossé la décision d’arrêter l’A380 faute de commandes. À la suite d’une revue de ses activités, Emirates a en effet réduit de 39 exemplaires sa commande globale d’A380, qui ne compte plus désormais que 14 exemplaires à livrer au cours des deux prochaines années. La compagnie aérienne aura ainsi réduit son carnet de commandes d’A380 à 123 appareils. En conséquence de cette décision, et étant donné l’absence de commandes en carnet venant d’autres compagnies aériennes, les livraisons d’A380 cesseront en 2021.

« La conséquence de cette décision est que notre carnet de commandes n’est plus suffisant pour nous permettre de maintenir la production de l’A380, et ce, malgré tous nos efforts de ventes auprès d’autres compagnies ces dernières années. Cela mettra un terme aux livraisons d’A380 en 2021 », a déclaré Tom Enders.

Airbus engagera des discussions avec ses partenaires sociaux dans les semaines à venir concernant les 3000 à 3500 postes susceptibles d’être affectés par cette décision dans les trois prochaines années. Toutefois, l’actuelle montée en cadence de l’A320 et la nouvelle commande de gros-porteurs d’Emirates offriront de nombreuses possibilités de mobilité interne, indique le groupe aéronautique.

Au terme de l’exercice 2018, Airbus a enregistré 747 commandes nettes d’avions commerciaux (2017 : 1109 avions), dont 40 A350 XWB, 27 A330 et 135 A220. Son carnet de commandes a atteint un niveau record de 7577 avions commerciaux à fin 2018, dont 480 A220. Les commandes nettes d’hélicoptères s’élèvent à 381 appareils (2017 : 335 appareils). Les commandes incluent notamment 15 H160 et 29 NH90. Les prises de commandes d’Airbus Defence and Space ont représenté environ 8,4 milliards d’euros au cours de l’exercice, dont le contrat Eurofighter au Qatar, quatre avions-ravitailleurs A330 MRTT et deux satellites de télécommunications de nouvelle génération.

Les prises de commandes consolidées en 2018 ont ainsi totalisé 55,5 milliards d’euros, portant la valeur du carnet de commandes consolidé à 460 milliards d’euros au 31 décembre 2018.

Le chiffre d’affaires a progressé à 63,7 milliards d’euros (2017 : 59,0 milliards d’euros), reflétant essentiellement le nombre record de livraisons d’avions commerciaux. Airbus a livré un total de 800 avions commerciaux (2017 : 718 avions), dont 20 A220, 626 avions de la Famille A320, 49 A330, 93 A350 et 12 A380. Airbus Helicopters a livré 356 appareils (2017 : 409 appareils) et enregistré un chiffre d’affaires stable en glissement annuel sur une base comparable, malgré une baisse des livraisons. L’augmentation du chiffre d’affaires d’Airbus Defence and Space a été soutenue par ses activités Space Systems et Military Aircraft, souligne le groupe.

Le bénéfice net consolidé du groupe atteint 3054 millions d’euros, contre 2361 millions d’euros en 2017.

Pour 2019, Airbus prévoit de livrer entre 880 et 890 avions commerciaux. Sur cette base, Airbus prévoit une hausse de l’EBIT ajusté d’environ +15 % par rapport à 2018 et un flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions et financements-clients d’environ 4 milliards d’euros.

Voir la présentation des résultats d’Airbus en 2018

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This