L’an passé, pour la cinquième année de suite, Intel a réalisé un chiffre d’affaires record : 77,9 milliards de dollars, en hausse de 8% par rapport à 2019, pour un bénéfice net de 20,9 milliards, quasi-stable par rapport aux 21 milliards de 2019.

La division PC a vu ses ventes annuelles progresser de 8% à 40,1 milliards de dollars. La division centres de données affiche un chiffre d’affaires en hausse de 11%, à 26,1 milliards. La division IoT affiche des ventes en chute de 21%, à 3 milliards de dollars, tandis que la division Mobileye (voiture autonome) a vu ses ventes progresser de 10%, à 967 M$. Les ventes annuelles de la division solutions mémoires non volatiles ont bondi de 23%, à 5,4 milliards, tandis que les ventes de solutions programmables ont reculé de 7%, à 1,9 milliard de dollars.

En 2021, Intel a dépensé 13,6 milliards en R&D et 14,3 milliards pour ses investissements industriels (Capex).

« Nous avons largement dépassé nos attentes pour le 4e trimestre, clôturant notre cinquième année record de suite. La demande pour les performances informatiques fournies par Intel reste très forte et notre concentration sur les opportunités de croissance porte ses fruits. Ce fut un honneur de diriger cette merveilleuse entreprise et je suis fier de ce que nous avons accompli en équipe. Intel est dans une position stratégique et financière solide alors que nous effectuons cette transition de direction et portons Intel au niveau supérieur », a déclaré Bob Swan, CEO d’Intel, qui sera remplacé par Pat Gelsinger à compter du 15 février.

Intel a réalisé un chiffre d’affaires de 20 milliards pour le quatrième trimestre 2020, un trimestre en baisse de 1% sur un an (+9%, à 10,9 pour la division PC-centric et -11% pour les divisions centrées sur les données, à 9,1 milliards de dollars). Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre a dépassé les attentes d’Intel de 2,6 milliards de dollars, grâce à un chiffre d’affaires record de la division centrée sur le PC, avec des volumes d’unités PC en hausse de 33% en glissement annuel, grâce à des ventes record d’ordinateurs portables.

Pour le premier trimestre 2021, Intel vise un chiffre d’affaires de 18,6 milliards, en baisse de 12% sur un an. En excluant l’activité mémoires flash NAND (dont la vente à SK Hynix est en cours), le chiffre d’affaires d’Intel devrait atteindre 17,5 miliards de dollars, en baisse de 6% sur une base comparable par rapport au 1er trimestre 2020 : (-15% pour l’activité Data-centric ; en légère hausse pour l’activité PC).