Sélectionner une page

Champions français de la tech et du numérique : la promotion 2021 du French Tech Next40/120

Champions français de la tech et du numérique : la promotion 2021 du French Tech Next40/120

Le gouvernement a dévoilé lundi 8 février les 120 start-up de l’édition 2021 du programme d’accompagnement French Tech Next40/120. Lancé en 2019, il encourage l’émergence de leaders technologiques de rang mondial, en les faisant bénéficier d’un accompagnement renforcé de l’État.

Les 120 start-up lauréates sont sélectionnées soit sur le montant de leurs levées de fonds, soit sur la croissance du chiffre d’affaires. Les 40 premières du classement composent le Next40 et forment, avec les 80 autres start-up retenues, le programme French Tech Next40/120.

La promotion 2021 témoigne du dynamisme et de l’attractivité de la French Tech. Les start-up de la promotion 2021 emploient près de 37 500 personnes dont 26 000 en France, chiffre supérieur à celui de l’année dernière (17 700). En 2020, elles ont créé 10 000 nouveaux emplois, soit presque la moitié de la totalité des créations nettes d’emplois dans le secteur du numérique. Malgré le ralentissement économique, elles prévoient de créer 10 000 emplois en 2021, soit un taux de création net d’emplois direct de 25%.

Le chiffre d’affaires cumulé de la promotion 2021 est de 8,85 milliards d’euros pour 2019, soit une augmentation de 55% depuis 2017. Les 120 start-up de la nouvelle promotion ont levé 3 milliards d’euros à elles seules (soit plus de la moitié des levées de l’année).

Les écosystèmes régionaux renforcent leur présence dans le Next40. Si le nombre de start-up du programme ayant un siège social hors Ile-de-France (30%, comme en 2020) est stable sur l’ensemble du classement, il augmente significativement dans le Next40, qui regroupe désormais des entreprises issues de 7 régions, contre 4 en 2020.

Entre les promotions 2020 et 2021, la liste s’est renouvelée à hauteur de 25% avec 30 nouveaux entrants. Le montant minimum pour entrer dans le programme via le critère de levée de fonds est passé de 20 M€ en 2020 à plus de 23 M€ pour la promotion 2021 ; et la sélection via le critère de la croissance du CA a fait passer le montant minimal de chiffre d’affaires de 8 M€ l’année dernière à 14 M€ pour cette promotion.

Pour le gouvernement, ces indicateurs confirment la montée en puissance de la French Tech. Le fait que 75% des entreprises de la première promotion fait partie de celle de 2021 illustre la solidité et la pérennité de l’écosystème tech français. Il y a 12 nouvelles entrées dans les Next40, dont 9 qui étaient FT120 l’année dernière.

Les start-up avec une dimension industrielle sont le premier secteur représenté (27%) suivi par celles du secteur de la santé (23%, comme en 2020) et celui des Fintech (15%, contre 16% en 2020). Le secteur des cleantech-mobility prend une place croissante, avec 12% des entreprises contre 7% en 2020.

« Les start-up sont un atout considérable pour la France et pour la réussite de notre pays au XXIè siècle. C’est pourquoi plus de 7 milliards d’euros seront alloués au secteur numérique dans le cadre du plan de relance dont 3,7 milliards € seront spécifiquement fléchés vers le développement des start-up et des technologies numériques stratégiques telles que la cybersécurité, le cloud, le quantique ou encore l’intelligence artificielle », souligne Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

Liste de la promotion 2021

Liste des sociétés de semiconducteurs de la French Tech

La liste illustre la diversité de cette catégorie de jeunes pousses. Certaines ont été rachetées, d’autres poursuivent leur route à une plus grande échelle.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This