Après un recul de 9% en 2019, les dépenses mondiales en équipements pour la fabrication des semiconducteurs devraient augmenter de 8% en 2020, puis de 13% en 2021, selon SEMI.

Pour l’organisation professionnelle, ces investissements sont tirés par la demande de puces exacerbée par le contexte de pandémie de Covid-19 pour tout ce qui concerne les infrastructures des réseaux de communication et de technologies de l’information, la micro-informatique, les consoles de jeux et l’électronique médicale. SEMI met également en avant la demande croissante de semiconducteurs pour les infrastructures des centres de données et les serveurs, ainsi que la constitution de stocks de sécurité alors que les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine s’intensifient…

De tous les secteurs, ce sont les fabricants de mémoires qui enregistreraient la plus forte augmentation de leurs investissements en équipements pour SC : +16%, à 26,4 milliards de dollars en 2020, puis +18% pour atteindre 31,2 milliards de dollars en 2021. Par type de mémoires, les investissements pour la fabrication de mémoires flash NAND 3D devraient s’envoler de 39% cette année, puis augmenter de 7% en 2021. Les dépenses en équipements pour la fabrication des mémoires Drams devraient progresser d’un modeste 4% cette année, avant de s’envoler de 39% l’an prochain.

Les fondeurs, deuxième secteur en importance pour les dépenses d’équipement pour SC en 2020, devraient augmenter leurs investissements de 12% cette année, à 23,2 milliards de dollars américains, puis de 2%, à 23,5 milliards de dollars en 2021.

Les fabricants de microprocesseurs devraient réduire de 18% leurs dépenses en équipements pour SC, avant de les augmenter de 9% l’an prochain, à 6 milliards de dollars.

Les investissements dans les usines de circuits analogiques augmenteraient d’un splendide 48% en 2020, puis de 6% en 2021, tirés par la demande des usines de circuits mixtes et de circuits de puissance. Enfin, les fabricants de capteurs d’image enregistreraient une augmentation de leurs dépenses en équipements de production de 4% en 2020, puis de 11% en 2021, à 3,4 milliards de dollars.