Sélectionner une page

France 2030 accorde 94 M€ aux 5 premiers lauréats de l’appel à projets « Métaux critiques »

France 2030 accorde 94 M€ aux 5 premiers lauréats de l’appel à projets « Métaux critiques »

Cinq premiers projets ont été  sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets « Métaux critiques » de France 2030. Ils concernent l’extraction et le raffinage de lithium, le recyclage de batteries, ainsi que l’extraction des métaux critiques contenus dans les déchets électroniques.

Le plan France 2030 prévoit 1 milliard d’euros d’investissements pour déployer des projets de production et de recyclage de ces matériaux sur le territoire national et assurer ainsi la résilience des chaines d’approvisionnement de l’industrie française en métaux critiques.

Les métaux dits critiques (lithium, nickel, cobalt, tantale, cuivre etc.) sont des éléments clés des technologies de la transition écologique (batteries, moteurs électriques, etc.) dont l’approvisionnement sera de plus en plus stratégique pour l’économie française de demain. Dans ce cadre, le gouvernement a lancé un premier appel à projets le 10 janvier 2022 pour faire émerger des projets de production, de raffinage ou de recyclage de ces matériaux critiques.

Le gouvernement a révélé lundi les cinq premiers projets industriels sélectionnés qui seront soutenus pour près de 100 millions d’euros. Ces projets concernent la production de lithium et le recyclage de métaux critiques contenus dans les batteries lithium-ion (nickel, cobalt, lithium) et permettront de sécuriser une chaîne d’approvisionnement bas carbone et à basse empreinte environnementale pour les trois premières gigafactories de batteries prévues sur le territoire français.

Ces projets contribuent à l’objectif des pouvoirs publics visant à produire 2 millions de véhicules électriques et leurs principaux composants par an en France en 2030. Cette stratégie mobilisera 5 milliards d’euros de soutiens publics dans le cadre du plan France 2030 pour aider au déploiement sur le territoire français de toutes les technologies nécessaires à cette production.

Les 5 premiers projets sélectionnés

Imerys  – Extraction de lithium

Le projet porté par Imerys vise à constituer la première exploitation minière de lithium en France sur le site de production de Kaolin actuellement exploité à Echassières (Allier). Ce projet doit permettre d’alimenter l’équivalent de 700 000 véhicules par an en lithium, ce qui réduirait significativement la dépendance de l’industrie française à des sources extra-européennes de lithium, avec une plus faible empreinte carbone que celles-ci.

 Viridian – Raffinage de lithium

Le projet CoRaLi de Viridian à  Lauterbourg (Bas-Rhin) sera la première raffinerie française de lithium. Grâce au mix énergétique français, elle produira le lithium de qualité batterie avec le contenu carbone le plus faible au monde. Viridian vise une production initiale de 25 000 tonnes d’hydroxyde de lithium par an dès 2025, et à terme, de répondre entièrement à la demande pour produire 2 millions de véhicules électriques par an.

Eramet  – Recyclage de batteries

Le Projet Relieve d’Eramet, vise à faire émerger une offre française de recyclage des batteries Li-ion à grande échelle, avec une première phase industrielle dès 2025, et permettra de développer une filière française pour le recyclage de lithium voulu par le règlement européen batteries, et d’améliorer l’autonomie stratégique pour les matériaux actifs de batteries que sont le nickel, le cobalt et le lithium.

Sanou Koura – Extraction des métaux critiques contenus dans les déchets électroniques

Issu d’une décennie de recherche en partenariat avec les grands laboratoires publics, le projet de Sanou Koura à Donchéry (Ardennes) constituera une première mondiale en étant la première usine capable de valoriser tous les métaux contenus dans les déchets électroniques. L’usine, qui réhabilitera un site existant, sera à énergie positive et à empreinte carbone réduite grâce à la capture de CO2.

WEEECycling – Extraction des métaux critiques contenus dans les déchets électroniques

Le projet d’augmentation de capacité du site de WEEECycling à Tourville les Ifs (Seine-Maritime) vise à permettre à une multiplication par 10 de sa production de métaux critiques à partir de déchets électroniques tout atteignant un quasi autosuffisance d’un point de vue énergétique. Il contribue ainsi à améliorer l’autonomie stratégie française sur les métaux critiques.

« Notre objectif est de renforcer la souveraineté industrielle de la France et en particulier la résilience de ses chaines d’approvisionnement en métaux critiques. Les 5 entreprises sélectionnées seront aidées à hauteur de 94 millions d’euros par l’Etat et permettront de produire du lithium en France ou encore de recycler les métaux rares contenus dans les batteries automobiles et les appareils électroniques », se félicite Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances.

Imerys annonce le lancement d’un projet d’exploitation de lithium sur son site de Beauvoir (département de l’Allier). Imerys vise une production de 34 000 tonnes d’hydroxyde de lithium par an à partir de 2028, qui ferait du groupe un fournisseur de premier plan du marché européen des batteries.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This