Sélectionner une page

Gestion de l’obsolescence : la Défense soutient le Breton Obsam

Gestion de l’obsolescence : la Défense soutient le Breton Obsam

A l’occasion d’une levée de fonds de 1,5 million d’euros, Obsam, spécialiste de la veille et de la gestion d’obsolescence des systèmes et équipements complexes, fait entrer à son capital le fonds Definvest du ministère des Armées, géré par Bpifrance en s’appuyant sur l’expertise de la Direction générale de l’armement (DGA), et Sodero Venture, le fonds de Capital Innovation Breton de Sodero Gestion.

Créée en 2016 par Nathalie Vandamme, Obsam est une PME reconnue pour sa capacité à identifier, anticiper et réduire les impacts de l’obsolescence des équipements complexes. La société adresse l’ensemble des secteurs en charge de maintenir en conditions opérationnelles (MCO) leurs équipements (défense, aéronautique, naval, ferroviaire, industrie, pharmaceutique etc.). Obsam dispose d’un réseau de plus de 33 000 fabricants dans sa base de données et compte parmi ses clients des acteurs majeurs de différentes industries comme Naval Group, Siemens, Thales, Alstom, Novartis, Nexeya, Man Energy, le SIAE, la SIMMT, le SSF et plus encore.

La veille et le traitement des obsolescences est un véritable enjeu pour l’industrie de la défense et tous ceux qui doivent maximiser un taux de disponibilité des matériels spécifiques en service depuis plusieurs dizaines d’années. La veille d’obsolescence permet à la fois d’assurer la pérennité de l’approvisionnement, d’évaluer le risque d’indisponibilité et d’anticiper la recherche de solutions en cas d’obsolescence sur les références étudiées.

Afin de répondre à ces défis de plus en plus critiques, Obsam a souhaité automatiser son logiciel Boreal et constituer une base de données élargie (plusieurs millions de références) ce qui lui permet d’accroitre considérablement le nombre de nomenclatures traitées et de mettre en place un service d’abonnements mutualisé, l’ABGO (Abonnement Base de Gestion d’Obsolescence) afin de développer sa force commerciale.

L’entrée du fonds Definvest et de Sodéro Gestion au capital d’Obsam vise à accompagner le seul intervenant en France proposant une approche multi-famille et multi-domaine qui couvre l’ensemble des composants d’un système dans sa stratégie de croissance. Ce tour de financement de 1,5 million d’euros permettra à la société de confirmer sa position de leader du secteur en France et en Europe.

« Le ministère des Armées contribue pleinement au développement d’Obsam en lui permettant de renforcer sa technologie, d’augmenter significativement le nombre de références et de secteurs d’activités couverts, contribuant ainsi à un renforcement des solutions de gestion d’obsolescence au profit des matériels des Armées. Definvest, à travers ce seizième investissement, continue d’être un outil indispensable du plan Action PME du ministère des Armées », souligne Sébastien Lecornu, ministre des Armées.

« Nous sommes très heureux, après plusieurs mois de voir la concrétisation de cette levée de fond. Nous remercions Definvest, la DGA, l’agence de l’Innovation de Defense (AID) et Sodero pour leur soutien et leur contribution à la réussite du développement d’Obsam », a déclaré Nathalie Vandamme, présidente et fondatrice d’Obsam.

Obsam a été créée début 2016 et est basée à Taden en Côte d’Armor (22). Obsam est spécialisée uniquement dans la gestion d’obsolescence. La solution évolutive d’Obsam permet de mieux anticiper et réduire les impacts de l’obsolescence tout au long du cycle de vie des produits et systèmes complexes. Obsam propose en particulier à ses clients une prestation de veille proactive et prédictive et de solutions de traitements d’obsolescences innovantes multi-famille adaptée à de nombreux secteurs technologiques. L’équipe Obsam se compose d’experts dédiés pour chacun d’eux. obsam a obtenu l’Oscar de l’innovation et reste, à ce jour, unique au monde de par ses processus et son logiciel avec un périmètre d’action multi-familles (bien au-delà du suivi traditionnel de l’obsolescence des composants électroniques). La force d’Obsam est aussi de n’être ni fabricant, ni réparateur et ainsi d’être objectif dans ses résultats d’investigations.

Doté de 100 millions d’euros apportés par le ministère des Armées, Definvest allie les expertises complémentaires de la Direction générale de l’armement (DGA) et de Bpifrance. Le fonds vise, dans le prolongement des dispositifs de soutien aux PME déjà déployés par la DGA, à prendre des participations au capital des PME Stratégiques de la BITD, aux côtés d’investisseurs financiers et industriels, pour leur permettre de se développer en toute autonomie.

Premier acheteur de l’État, en 2021 la DGA a passé 23,5 milliards d’euros de commandes à l’industrie et investi 1,404 milliard d’euros au profit de l’innovation et des projets de technologie de défense. Avec 18 sites en France, ses 10 000 hommes et femmes civils ou militaires, dont près de 60 % de cadres, ingénieurs ou experts, et son réseau de collaborateurs à l’international, la DGA intervient dans tous les domaines de la défense (combat terrestre, naval, aérien, systèmes électroniques de communication et d’information, dissuasion, espace, cyber-sécurité, robotique, etc.).

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This