Le Japonais Kioxia (ex-Toshiba Memory) a organisé jeudi une cérémonie d’inauguration de son installation de fabrication de semiconducteurs (Fab7) dans l’usine de Yokkaichi, dans la préfecture de Mie au Japon. L’installation sera consacrée à la production de sa mémoire flash 3D exclusive BiCS FLASH. La première phase de construction devrait être achevée au printemps 2022.

La construction de la nouvelle installation sera divisée en deux phases pour permettre de poursuivre la production et l’expédition de produits de mémoire flash, afin de répondre à la demande qui existe sur le marché.

L’installation Fab7 bénéficiera d’une structure à absorption sismique et sera conçue dans le respect de l’environnement en intégrant des équipements de fabrication économes en énergie. Située dans l’usine de Yokkaichi, qui offre la plus grande capacité de production de mémoire flash au monde, l’installation Fab7 permettra d’augmenter la capacité totale de production de Kioxia en introduisant un système de fabrication avancé basé sur l’intelligence artificielle (IA).

Du fait du partenariat depuis 20 ans entre Kioxia et Western Digital, les deux sociétés collaborent régulièrement à l’exploitation de leurs usines. En conséquence, Kioxia et Western Digital prévoient de poursuivre leurs investissements de coentreprise pour l’installation Fab7, y compris la création de mémoires flash 3D de sixième génération.

À la faveur des innovations technologiques, la quantité de données générées, stockées et utilisées dans le monde a augmenté de façon exponentielle. Le marché des mémoires flash s’attend à une poursuite de sa croissance stimulée par les services cloud, la 5G, l’IoT, l’IA et la conduite automatisée.