Dans le cadre de l’appel à projets du plan de relance pour le soutien à la relocalisation, 31 premiers lauréats dont le projet Symbiose, porté par Lacroix Group, ont été nommés. La subvention viendra soutenir la modernisation de l’usine de Lacroix Electronics, dont la construction du nouveau bâtiment a débuté à la rentrée.

Après plusieurs décennies de désindustrialisation et une fragmentation croissante des processus de production, l’heure est à la relocalisation et à l’incitation pour les entreprises à localiser leurs futures activités sur le territoire national. Les 31 lauréats de l’appel à projets pour le soutien à la relocalisation (dont 7 en électronique – voir notre article) reflètent une industrie française désireuse de moderniser son appareil productif et d’accomplir sa transition environnementale en favorisant l’innovation, souligne Lacroix Group. Les projets lauréats répondent ainsi tous à la nécessité de gagner en résilience face aux mutations en cours.

« Nous croyons au futur d’une stratégie industrielle dans l’électronique en France et en Europe. A travers la sélection de notre projet Symbiose, le gouvernement envoie un message stratégique à la filière électronique et aux filières utilisatrices : nous ne pouvons plus continuer à bâtir un futur uniquement dépendant des approvisionnements chinois. Au contraire, investissons ensemble dans des écosystèmes électroniques et digitaux propices à l’innovation de notre industrie ! », s’enthousiasme Vincent Bedouin, p-dg de Lacroix Group.

Lacroix Electronics s’est lancée dans le projet de construction d’une usine à la pointe de la technologie en s’appuyant sur la convergence entre le monde de l’industrie et du numérique. Au travers de cette nouvelle usine entièrement digitalisée, Lacroix Electronics compte se doter d’un outil industriel puissant, à même de relever les défis d’un marché électronique complexe, concurrentiel, international, et extrêmement évolutif. Le projet d’automatisation des systèmes de stockage soutenu par le plan d’aide à la relocalisation participe à cette dynamique. C’est en effet en investissant dans la modernisation des procédés de production avec l’automatisation des systèmes de manutention et de stockage que le projet de Lacroix Electronics veut contribuer au développement pérenne d’activités de fabrication électronique sur le territoire national.

Copyright : Max Blender 3D/Shutterstock.com

Avec Symbiose, son projet de création d’une usine implantée à Beaupréau-en-Mauges qui mobilisera au total 32 millions d’euros d’investissements, le sous-traitant Lacroix Electronics ambitionne de quasi doubler le chiffre d’affaires du site transféré vers cette nouvelle usine.