L’équipementier automobile allemand ZF s’associe à la start-up californienne Aeva pour lancer le premier LiDAR à ondes continues modulées en fréquence (Frequency Modulated Continuous Wave, FMCW) sur le marché de l’automobile. Ce partenariat allie l’expertise d’Aeva en technologie LiDAR FMCW à l’expérience de ZF en industrialisation de capteurs classe automobile.

Aeva et ZF ont pour objectif de commercialiser le premier LiDAR 4D de classe automobile pour les applications de conduite autonome. Ce partenariat renforce la collaboration des parties en mobilisant l’expertise en LiDAR FMCW et la technologie de perception, d’Aeva, et l’expertise de ZF en tant qu’équipementier automobile de premier plan, fournisseur de systèmes autonomes et leader du marché en matière de caméras intelligentes et de savoir-faire de production connexe.

« L’approche de la technologie FMCW d’Aeva répond aux exigences rigoureuses des opérations autonomes dans les camions et les véhicules robotisés. Nous sommes impatients de proposer le premier LiDAR FMCW au monde, à un niveau de classe automobile et à une production à grande échelle, où ZF peut compter sur une longue expérience de production de capteurs optiques », a souligné Torsten Gollewski, vice-président exécutif chargé des solutions de mobilité autonomes, chez ZF.

Dans le cadre de ce partenariat, Aeva sera responsable de la fonctionnalité, de la performance et des algorithmes de détection de base du LiDAR FMCW, tandis que ZF sera responsable de l’industrialisation du système de détection, de classe automobile, répondant à toutes les exigences automobiles.

La technologie FMCW d’Aeva est conçue pour répondre à des exigences complexes en matière de performance et fabricabilité, pour l’adoption du LiDAR dans les véhicules autonomes. Selon Aeva, contrairement aux autres technologies LiDAR, le LiDAR sur puce 4D d’Aeva utilise un faisceau laser continu pour mesurer le changement de fréquence de la forme d’onde lorsqu’elle est réfléchie par un objet. Cela lui permet de détecter simultanément la portée et la vitesse instantanée d’un objet au-delà de 300 mètres, avec une grande précision. Le LiDAR 4D d’Aeva est également totalement exempt d’interférences provenant d’autres capteurs ou de la lumière du soleil, et fonctionne à une puissance optique très inférieure à celle typiquement requise pour obtenir des performances à longue portée. Tous ces obstacles fondamentaux avaient jusque-là ralenti l’adoption généralisée du LiDAR automobile, affirme Aeva.

Le LiDAR 4D d’Aeva intègre de multiples faisceaux sur une puce qui est produite à l’échelle de la tranche de silicium. Chaque faisceau est capable à lui seul de mesurer plusieurs millions de points par seconde à une portée maximale, avec une fidélité des données sans précédent, améliorant ainsi considérablement le facteur de sécurité des voitures autonomes, assure la start-up californienne fondée en 2017 par Soroush Salehian et Mina Rezk, anciens leaders de l’ingénierie chez Apple & Nikon.