La société parisienne de bioélectronique Pixium Vision, qui développe des systèmes de vision bioniques pour permettre aux patients ayant perdu la vue de vivre une vie plus autonome, et le Californien Second Sight Medical Products, qui développe, fabrique et commercialise des prothèses visuelles implantables destinées à créer une forme de vision artificielle utile pour les personnes aveugles, ont conclu un accord définitif en vue de leur rapprochement.

Aux termes de cet accord, Pixium Vision apportera à Second Sight l’ensemble de sa technologie de neuromodulation utilisée dans le traitement de la cécité et recevra, en rémunération de cet apport, 60% du capital de Second Sight et deviendra ainsi le principal actionnaire du nouvel ensemble. L’entité issue de ce rapprochement se concentrera sur la stimulation rétinienne avec son Système Prima.

Dans le cadre de cette opération, une nouvelle filiale sera créée pour travailler sur la stimulation corticale avec la technologie du dispositif Orion. La société issue du rapprochement détiendra 40 % de la nouvelle filiale et aura la priorité sur l’obtention des droits exclusifs de commercialisation du dispositif Orion à l’échelle mondiale.

L’objectif principal de ce rapprochement est de créer un leader de la restauration de la vision. Le Système Prima développé par Pixium Vision, pour lequel l’essai pivot en Europe a commencé en 2020, a le potentiel de restituer la perception visuelle, d’améliorer la qualité de vie et de restaurer un certain niveau d’autonomie pour les personnes atteintes de dégénérescence maculaire sèche liée à l’âge. Second Sight, leader dans les dispositifs de neuromodulation implantables pour traiter la cécité, est le créateur d’Argus II, premier dispositif au monde à recevoir l’approbation de la FDA et le marquage CE pour la vision artificielle chez les personnes atteintes de rétinite pigmentaire au stade avancé. Elle développe actuellement Orion, un dispositif de stimulation corticale qui contourne l’œil malade et pourrait permettre une nouvelle forme de vision.

« Notre projet de rapprochement avec Second Sight sera source d’opportunités exceptionnelles pour les deux entreprises, étant donné la synergie de nos modèles économiques et la complémentarité de nos implantations respectives en Europe et aux États-Unis. Pixium Vision est bien placée pour poursuivre le développement du très prometteur Système Prima : nous avons lancé l’étude pivot PRIMAvera et avons assuré notre financement jusqu’à fin 2021. Cette opération, y compris la clôture du financement proposé, devrait nous fournir des ressources suffisantes pour sécuriser notre trésorerie au-delà de 2022 couvrant les résultats de PRIMAvera », a indiqué Lloyd Diamond, Directeur Général de Pixium Vision.

Ces technologies complémentaires pourraient traiter de nombreuses formes de cécité dues aux maladies dégénératives de la rétine ainsi qu’au glaucome, aux maladies ou aux traumatismes du nerf optique. Elles s’adressent également à un public plus large, notamment les ophtalmologues, chirurgiens et neuroscientifiques. Par ailleurs, le poids de la nouvelle entité issue du rapprochement devrait lui permettre un accès plus facile aux sources de financement, facilitant et accélérant ainsi le développement technologique et clinique nécessaire pour rendre ces technologies révolutionnaires accessibles aux patients.

« 285 millions de personnes dans le monde souffrent d’une forme de déficience visuelle. Parmi eux, environ 40 millions sont complètement aveugles. Les causes de la cécité sont nombreuses et le rapprochement de Pixium Vision et de Second Sight offre le potentiel d’apporter des traitements innovants aux patients pour lesquels il n’existe aujourd’hui aucune option de traitement clinique », a expliqué le professeur José-Alain Sahel, Président du département d’ophtalmologie de l’école de médecine de l’Université de Pittsburgh, Directeur du centre d’ophtalmologie de l’UPMC (University of Pittsburgh Medical Centre), titulaire de la chaire financée par la Eye & Ear Foundation de Pittsburgh, fondateur de l’Institut de la Vision de Pixium Vision et chercheur principal (Primary Investigator) des essais cliniques Argus.

Lloyd Diamond, Directeur Général de Pixium Vision, deviendra Directeur Général et Président Exécutif de la nouvelle entité.

Pixium Vision crée un monde de vision bionique pour permettre à ceux qui ont perdu la vue de récupérer leur perception visuelle et gagner en autonomie. Les systèmes de vision bionique de Pixium Vision sont associés à une intervention chirurgicale et à une période de rééducation. Le micro-implant sous-rétinien photovoltaïque sans fil du système Prima est en phase de test clinique chez des patients qui ont perdu la vue par dégénérescence rétinienne initialement en raison de la forme sèche de la Dégénérescence maculaire atrophique liée à l’âge (DMLA sèche).

Leader mondial dans le domaine des dispositifs de neuromodulation pour la cécité, Second Sight Medical Products développe, fabrique et commercialise des prothèses visuelles implantables destinées à créer une forme de vision artificielle utile pour les personnes aveugles.