Sélectionner une page

Premier module d’entrée/sortie industriel intégrant le microcontrôleur Raspberry Pi RP2040

Premier module d’entrée/sortie industriel intégrant le microcontrôleur Raspberry Pi RP2040

L’Italien Sfera Labs commercialise Iono RP, un module d’entrée/sortie programmable sur rail DIN bâti autour du microprocesseur Raspberry Pi RP2040. Selon l’entreprise milanaise, il s’agit du premier dispositif industriel équipé de ce composant.

Quelques mois seulement après avoir été introduit sur le marché en tant que composant seul, le Raspberry Pi RP2040, premier microcontrôleur développé par la fondation Raspberry Pi, est aujourd’hui intégré dans un module d’entrée/sortie programmable sur rail DIN de l’Italien Sfera Labs. Selon l’entreprise milanaise, il s’agit du premier dispositif industriel basé sur le microcontrôleur bas coût de la fondation Raspberry Pi.

Le Iono RP – c’est le nom de ce module d’E/S programmable compact – combine ainsi la facilité d’utilisation du Raspberry Pi avec un large choix d’interfaces d’entrée et de sortie numériques et analogiques.  En particulier, le développement du logiciel de contrôle est particulièrement simple grâce à l’emploi d’un langage de programmation de type MicroPython et C/C++, avec une programmation par « glisser-déposer » utilisant le stockage de masse sur USB et le chargeur de démarrage sur puce. Le RP2040 permet également aux développeurs d’utiliser les outils de développement et la documentation de Raspberry Pi.

Robuste, le module Iono RP s’adresse aussi bien aux environnements industriels que résidentiels grâce à sa conformité aux normes CE, FCC et IC. Supportant une tension d’alimentation comprise entre 12 et 24 V, il est équipé d’une protection contre les surtensions et l’inversion de polarité, ainsi que d’un fusible réarmable de 1,1 A. Il prend en charge les entrées analogiques standard 0-10V/4-20mA, une sortie analogique 0-10V, des lignes d’entrée/sortie numériques et une interface série RS-485. Trois tailles de boîtiers pour rail DIN sont disponibles pour une installation dans des armoires électriques ou des systèmes de contrôle d’automatisation.

La mémoire flash interne de 16 Mo de l’Iono RP peut s’adapter à une logique d’application complexe et une puce EERAM dédiée permet également le stockage d’informations persistantes sans affecter la mémoire flash.

Pour mémoire, le microcontrôleur RP2040 est architecturé autour de deux cœurs Arm Cortex-M0+ cadencés jusqu’à 133 MHz avec 264 Ko de Ram et d’une architecture interne d’entrée/sortie flexible avec plusieurs interfaces standard.

 

 

 

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This