Sélectionner une page

Récupération d’énergie ambiante : le Belge e-peas lève 3,5 millions d’euros

Récupération d’énergie ambiante : le Belge e-peas lève 3,5 millions d’euros

Spécialisée dans les technologies de récupération d’énergie ambiante pour alimenter les objets connectés, la start-up belge  e-peas poursuit sa progression en recherche de technologies à énergie autonome en levant 3,5 millions d’euros auprès d’un grand groupe d’investisseurs mené par Partech Ventures. Ce groupe inclut Airbus Ventures, JCDecaux, Semtech, SRIW et Vives 2.

Les analystes de Gartner prévoient un minimum de 20 milliards de nœuds Internet des objets (IoT) d’ici 2020, sachant que ce nombre continuera d’augmenter rapidement au cours de la décennie à venir. La vaste majorité des nœuds IoT seront placés dans des lieux isolés et seront soumis à des contraintes considérables d’alimentation. Et c’est ici que les technologies propriétaires d’e-peas interviennent. En effet, elles ont pour ambition d’alimenter les systèmes IoT sans batteries ni cordons électriques.

Après avoir obtenu des bourses locales et mis sur pied un financement initial dès 2014, e-peas a mis ses composants AEM10940 de collecte d’énergie sur le marché. Avec ces composants, les nœuds IoT peuvent exploiter l’énergie de leur environnement, se libérant ainsi des coûts de remplacement des batteries et de maintenance.

Cette nouvelle collecte de fonds permettra à la jeune pousse belge de renforcer ses capacités de développement international et d’étendre son équipe d’ingénierie. Elle sera ainsi en capacité d’accélérer le développement, la production et la commercialisation d’une offre étendue de produits de captage d’énergie, ainsi que d’explorer de nouvelles possibilités de création de produits et de collaboration avec d’autres acteurs de ce secteur pour les applications clés. Celles-ci incluent la surveillance industrielle, la domotique, l’agriculture intelligente, le suivi des ressources, la santé, les relevés intelligents et les technologies portables.

« Grâce à cette collecte de fonds, nous avons obtenu bien plus qu’un simple soutien financier, nous avons noué des relations avec des partenaires expérimentés qui permettront à e-peas d’accéder à des marchés importants, que ce soit directement ou à travers leur réseau, et de disposer d’une source de conseils avisés pour renforcer notre excellence opérationnelle sur le marché des semiconducteurs », déclare Geoffroy Gosset, co-fondateur et p-dg d’e-peas.

« Pour concrétiser les promesses du Big Data, des capteurs ont été installés partout. Jusqu’à présent, les coûts de maintenance des batteries et de câblage ont inhibé le déploiement massif/la dissémination des capteurs dans l’environnement industriel. Nous pensons qu’e-peas est dans une position idéale pour accompagner le déploiement à grande échelle de capteurs dans un environnement industriel, car sa technologie basse puissance et haute efficacité permet de créer des capteurs sans fil et sans batterie », ajoute Matthieu Repellin, partenaire chargé des investissements d’Airbus Ventures.

e-peas développe et commercialise des technologies de semiconducteurs à très faible consommation électrique. Forts de 10 ans de recherches et de nombreux brevets, les produits de cette société optimisent la quantité d’énergie captée et réduisent la consommation des blocs de capteurs sans fil. Son siège social est à Liège, en Belgique. e-peas propose des solutions pour circuits de captage photovoltaïques/thermoélectriques, microcontrôleurs et capteurs.

 

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This