Sélectionner une page

Renault crée Ampere un pure-player de l’électrique qui s’allie à Qualcomm et Google

Renault crée Ampere un pure-player de l’électrique qui s’allie à Qualcomm et Google

Le groupe Renault a détaillé hier sa stratégie et sa mutation à venir pour transformer le constructeur automobile afin de capter de la valeur sur l’ensemble des nouveaux pôles de profit de l’automobile (estimée par des sources externes à environ 220 milliards d’euros en 2030 contre 110 milliards d’euros aujourd’hui).

La nouvelle organisation s’articule autour de cinq unités d’affaires : Ampere (pure player électrique et logiciel), Alpine, Mobilize (pour adresser le marché des nouvelles mobilités, de l’énergie et des services de données), The Future Is NEUTRAL (1ère entreprise de l’industrie automobile consacrée à l’économie circulaire, de la boucle fermée des matériaux au recyclage des batteries), Power (le cœur de métier traditionnel de Renault Group dans les  véhicules thermiques et hybrides sous les marques Renault, Dacia et Renault LCV).

Avec Ampere, Renault Group crée une entité autonome qui sera le 1er pure player électrique et logiciel. Ampere développera, fabriquera et commercialisera des voitures particulières 100% électriques, dotées d’une technologie Software-Defined Vehicle (SDV), sous la marque Renault. Basé en France, Ampere sera un constructeur automobile à part entière avec environ 10 000 employés. En tant qu’entreprise technologique, Ampere  veut favoriser l’innovation avec environ 3500 ingénieurs, dont la moitié spécialisés dans le logiciel.

Ampere vise une production d’environ 1 million de véhicules électriques pour la marque Renault en 2031 et plus de 30% de taux de croissance annuel dans les 10 prochaines années.

Côté technologie, Ampere s’appuiera sur la technologie SDV (Software-Defined Vehicle) qui permet au véhicule d’être constamment mis à jour tout au long de son cycle de vie, apprenant de ses utilisateurs, et conservant le lien avec le constructeur de la conception à la fin de vie du véhicule.

Pour lancer son 1er SDV ouvert et horizontal, en 2026, Renault Group a bâti des partenariats forts avec 2 acteurs technologiques majeurs : Qualcomm et Google.

Avec Qualcomm Technologies, il co-développera des plateformes de calcul basées sur les solutions de châssis numérique pour l’Architecture Électronique Centralisée. Cela comprend les circuits-systèmes (SoC) et les couches basses du logiciel, ainsi que des fonctionnalités, des services embarqués et des applications. Qualcomm Technologies, ou l’une de ses filiales, a en outre l’intention d’investir dans Ampere,  l’entité électrique et software que Renault Group compte introduire en bourse au plus tôt au second semestre 2023. Avec Google, la collaboration portera sur une plateforme Android pour le Software-Defined Vehicle, ainsi qu’un système cloud portant le jumeau digital.

Ces partenariats doivent permettre à Renault Group de réduire les coûts ainsi que d’améliorer l’efficacité, la flexibilité et la rapidité de développement des véhicules. En outre, cela permettra d’augmenter la valeur pour les utilisateurs grâce à l’innovation continue du logiciel et aux mises à jour régulières, avance le constructeur.

Ampere s’appuiera sur la base industrielle ElectriCity, le pôle de production de véhicules électriques français (Cléon, Maubeuge, Douai, Ruitz). En 2025, un véhicule y sera produit en moins de 10 heures. Disposant d’une capacité de production de 400 000 unités dès le 1er jour, celle-ci pourra aller jusqu’à 1 million de véhicules en s’appuyant sur d’autres installations de Renault Group. ElectriCity offre également un écosystème local unique avec 80% des fournisseurs situés dans un rayon de 300 kilomètres. Grâce à sa chaîne d’approvisionnement basée en Europe, Ampere assurera l’approvisionnement des plus de 80 GWh nécessaires pour ses véhicules d’ici 2030. De 10% de couverture de la chaîne de valeur des véhicules électriques en 2020, il couvre désormais plus de 30% et atteindra 80% d’ici 2030, promet le constructeur.

Une société commune 50-50 avec le Chinois Geely pour les motorisations thermiques et hybrides

Concernant Power, Renault Group combinera ses technologies de motorisations thermiques et hybrides (projet Horse) avec le Chinois Geely dans une entité à 50-50 pour créer un équipementier mondial de premier rang. Ce business dédié, concevra, développera, produira et vendra des composants et des systèmes de motorisations électriques et hybrides. Dès le 1er jour, cette entité génèrera un chiffre d’affaires de plus de 15 milliards d’euros avec un volume de 5 millions d’unités par an. Cette entité à part entière aura une implantation et une activité mondiales avec 17 usines pour fournir 130 marchés, 5 centres de recherche & développement en Europe (Espagne, Roumanie et Suède), en Chine et en Amérique du Sud pour un total de 3000 ingénieurs, 19 000 employés au total sur 3 continents.

« Les annonces d’aujourd’hui sont un nouveau signe de la détermination de l’équipe de Renault Group à préparer l’entreprise aux futurs défis et aux opportunités générés par la transformation de notre industrie. Après avoir réalisé l’un des plans de redressement parmi les plus rapides, après avoir préparé l’entreprise à la croissance en assurant le développement de la meilleure gamme de produits depuis des décennies, nous avons l’intention de nous positionner plus rapidement et plus fort que la concurrence sur les nouvelles chaînes de valeur de l’automobile : véhicule électrique, software, nouvelles mobilités et économie circulaire. Nous affectons des équipes dédiées à chacune des chaînes de valeur de l’automobile et de la mobilité. Nous concevons une organisation agile et innovante pour gérer la volatilité et l’évolution technologique accélérée de notre époque. Nous croyons également à la coopération lorsqu’il s’agit d’investir, créer et développer de nouvelles activités et technologies. C’est le cœur de notre approche horizontale. Les partenaires, leaders dans leurs domaines, qui participent à nos différents projets, sont les preuves de qualité de nos initiatives. Tout ceci dessine l’un des projets d’organisation les plus modernes de ces dernières années dans notre industrie, une révolution en son genre », promet Luca de Meo, CEO de Renault Group.

Voir la présentation (très) détaillée de 80 pages de Renault Group

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This