Sélectionner une page

Siglent Technologies lancent des oscilloscopes « low profile »

Siglent Technologies lancent des oscilloscopes « low profile »

Les oscilloscopes numériques SDS6000L reprennent les mêmes performances des modèles SDS6000A, lancés en 2021, mais dans un format très compact, ce qui permet de multiplier le nombre de voies de mesure.

Dans un monde où les ordinateurs et les systèmes de communication sont de plus en plus complexes et puissants, il est essentiel de bien comprendre comment les sous-systèmes interagissent entre eux. Pour ce faire, les ingénieurs de développement et de test doivent valider le fonctionnement au niveau du système complet, c’est-à-dire entre plusieurs programmes et sous-systèmes.

Mais de tels systèmes requièrent bien souvent d’acquérir et d’analyser un grand nombre de signaux, en tout cas bien plus que les quatre voies de mesure d’un oscilloscope numérique traditionnel. C’est ainsi que le Chinois Siglent Technologies vient de dévoiler la série SDS6000L forte de six modèles « low profile » différents.

Si chacun des nouveaux oscilloscopes ne dispose d’un écran, ils se distinguent avant tout par le nombre de voies analogiques disponibles en standard, à savoir 4 ou 8 voies, et par le facteur de forme, un rack 19 pouces respectivement de 1U et 2U. Cette compacité permet d’économiser beaucoup d’espace lorsqu’un modèle est intégré dans un système de mesure.

Plusieurs SDS6000L peuvent également être combinés pour former un système multicanal. Le fabricant propose d’ailleurs de synchroniser un tel système avec le module SYN64. En connectant ses sorties au déclencheur EXT ou à la voie analogique des oscilloscopes, il sert de source de déclenchement pour ces derniers et permet même de calibrer le skew entre voies (30 ps typique dans un groupe ou 140 ps typique entre groupes) et le retard de chaque voie analogique et du câble.

Du côté des performances, on retrouve celles des oscilloscopes de la série SDS6000A, lancée en octobre 2021. La bande passante est de 500 MHz, 1 ou 2 GHz, selon le modèle. La fréquence d’échantillonnage atteint 5 Géch/s par voie, ou 10 Géch/s en mode ESR (Enhanced Sample Rate), sous une résolution verticale de 8 bits (12 bits en mode ERES [Enhanced Resolution] équivalant à 16 bits en mode Hi-Res).

Siglent Technologies s’est appuyé sur l’étage d’entrée optimisé des SDS6000A pour proposer une dynamique SFDR supérieure à 45 dBc, une isolation de canal à canal jusqu’à 70 dB et une précision de l’amplificateur continu de ±1,5 %. Ces performances sont un atout lors de l’analyse de petits signaux dans la plage de réglage vertical de 500 µV.

Parmi les autres spécifications, citons une fréquence de rafraîchissement standard maximale de 170 000 formes d’onde par seconde (750 000 formes d’onde par seconde) grâce à la technologie SPO, une profondeur mémoire de 125 Mpoints sur quatre voies ou jusqu’à 500 Mpoints sur une voie.

Les utilisateurs bénéficieront également du déclenchement et du décodage de bus série (I2C, SPI, UART, CAN et LIN en standard, CAN FD, FlexRay, I2S, SENT, MIL-STD-1553B et Manchester en options), de l’analyse de puissance et de gigue (options -PA et -EJ), de 16 voies logiques (1 Géch/s, 50 Mpoints par voie ; option -16LA), d’un générateur de fonctions (25 MHz, 125 Méch/s sous 14 bits ; option -FG), etc.

Enfin, en absence d’écran intégré, les nouveaux oscilloscopes compacts intègrent chacun des interfaces USB, LAN, HDMI, etc. et le même serveur web des autres appareils du fabricant pour être des appareils « autonomes » et contrôlables à distance sans logiciel externe.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2023
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This