Sélectionner une page

TSMC se sent immunisé contre l’augmentation des stocks chez ses clients

TSMC se sent immunisé contre l’augmentation des stocks chez ses clients

Premier fondeur mondial, le Taïwanais TSMC se paie le luxe d’annoncer une prévision de croissance séquentielle entre 9% et 13,4% pour le 3e trimestre et de 30% pour l’ensemble de l’année, malgré une conjoncture qui se dégrade. Sans s’en inquiéter, le fondeur reconnaît des stocks excessifs chez ses clients, en particulier pour les terminaux grand public.

« Du côté des stocks, en raison du ralentissement de la dynamique dans les segments des smartphones, des PC et de l’électronique grand public, nous observons que la chaîne d’approvisionnement prend déjà des mesures et nous nous attendons à ce que le niveau des stocks diminue tout au long du second semestre 2022. Après 2 ans de forte demande liée au maintien à domicile dû à la pandémie, ce type d’ajustement est raisonnable. Nous pensons que le cycle actuel des semiconducteurs nécessitera quelques trimestres d’ajustement des stocks, probablement jusqu’au premier semestre 2023. Nous nous nous sommes préparés à différents scénarios, en cas de nécessité », a commenté C.C. Wei, CEO de TSMC.

Et d’ajouter : « Du côté de la demande, alors que nous observons une faiblesse dans les segments du marché grand public, d’autres segments tels que les centres de données et l’automobile restent stables. Et nous sommes en mesure de réaffecter notre capacité pour soutenir ces domaines. Malgré la correction des stocks, la demande de nos clients continue de dépasser notre capacité d’approvisionnement. Nous prévoyons que notre capacité restera serrée tout au long de 2022 et que notre croissance sur l’ensemble de l’année sera d’environ 30% en dollars américains ».

TSMC a réalisé au deuxième trimestre un chiffre d’affaires de 534,14 milliards de dollars taïwanais (17,84 milliards de dollars), en hausse de 8,8% par rapport au trimestre précédent et en progression de 43,5% par rapport au 2e trimestre 2021, pour un bénéfice net de 237,03 milliards taïwanais, soit 7,92 milliards de dollars (+16,9% par rapport au 1er trimestre 2022 ; +76,4% par rapport au 2e trimestre 2021), soit une marge nette de 44,4%.

Avec des variations exprimées en dollars, le CA trimestriel de TSMC a progressé de 3,4% en trois mois et de 36,6% sur un an, à 18,16 milliards de dollars.

La moitié du chiffre d’affaires pour les technologies 5 nm et 7 nm

Lors du deuxième trimestre, les ventes de TSMC pour des circuits intégrés réalisés en technologie 5 nm ont représenté 21% de son CA total et celles réalisés en technologie 7 nm ont compté pour 30% de son CA total, à comparer à 14% pour celles réalisées en technologie 16 nm et 10% pour celles de circuits en technologie 28 nm. Ainsi, son activité en circuits avancés (7 nm et moins) a représenté 51% de son CA trimestriel.

Lors du trimestre, TSMC a tiré 43% de ses revenus du marché des circuits pour le calcul haute performance (HPC)  et 38% des circuits pour smartphones, tandis que l’IoT, l’automobile, l’électronique grand public ont représenté respectivement 8%, 5% et 3%. Les plus fortes croissances d’activité ont été enregistrées sur les marchés de l’IoT (+14%), de l’automobile (+14%) et du HPC (+13%).

Sa clientèle américaine a représenté 64% de son chiffre d’affaires du trimestre, à comparer à 13% pour la Chine, 12% pour le reste de l’Asie-Pacifique, 6% pour l’Europe (zone EMEA) et 5% pour le Japon.

Pour le troisième trimestre 2022, TSMC s’attend ainsi à réaliser un CA compris entre 19,8 et 20,6 milliards de dollars, à comparer à 18,16 milliards lors du 2e trimestre 2022, pour une marge d’exploitation comprise entre 47% et 49%, contre 49,1% au 2e trimestre.

« Notre activité au deuxième trimestre a été soutenue par la demande liée au HPC, à l’IoT et à l’automobile. A l’approche du troisième trimestre 2022, nous prévoyons que notre activité sera soutenue par une demande continue pour nos technologies 5 nm et 7 nm à la pointe de l’industrie », a déclaré Wendell Huang, vice-président et directeur financier de TSMC.

Le fondeur a investi 7,34 milliards de dollars dans ses usines lors du 2e trimestre, à comparer à 9,38 milliards lors du 4e trimestre 2021. Il devrait néanmoins réduire ses investissements par rapport à sa prévision initiale à quelque 40 milliards de dollars pour l’année.

« Comme beaucoup d’autres industries, nos fournisseurs  d’équipements de production ont été confrontés à de plus grands défis dans leurs chaînes d’approvisionnement, qui allongent les délais de livraison des machines pour les nœuds avancés et matures. En conséquence, nous nous attendons à ce qu’une partie de nos investissements prévus pour cette année pourrait  être repoussée en 2023 », concède le p-dg de TSMC.

 

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This