Alstom a finalisé un accord pour investir 7 millions de dollars dans Cylus, un spécialiste de la cybersécurité basé en Israël, acquérant ainsi une participation minoritaire dans la société. Cylus, basée à Tel-Aviv et fondée en 2017, est spécialisée dans les solutions de cybersécurité pour le secteur ferroviaire.

L’accord comprend également un accord de coopération stratégique visant à établir un partenariat commercial permettant aux entreprises de combiner leurs forces respectives et de fournir les meilleures solutions de cybersécurité pour le marché ferroviaire. Cylus a développé un portefeuille de solutions et de services, collectivement appelés CylusOne, pour la protection des actifs ferroviaires contre les cyber-menaces.

Ensemble, Alstom et Cylus intégreront la technologie de cybersécurité dans les processus, composants et solutions ferroviaires. La technologie sera d’abord mise en œuvre dans le système de métro léger de Tel Aviv, d’une capacité de 200 000 passagers par jour. Alstom a déjà remporté un contrat pour fournir les systèmes de signalisation et de contrôle des trains pour le tramway de la ligne rouge de Tel Aviv en 2017.

Avec cet accord, les entreprises unissent leurs forces pour faire en sorte que l’industrie ferroviaire soit équipée pour relever les défis de la cybersécurité. Le partenariat vise à renforcera les capacités de cybersécurité des systèmes ferroviaires existants et stimuler le développement continu de solutions de cybersécurité conçues pour la mobilité, afin de garantir une réponse rapide et résiliente aux demandes des opérateurs.

« Alstom renforce sa position dans le domaine de la cybersécurité en s’assurant qu’elle est au cœur de tous nos systèmes. L’expansion de la connectivité, l’Internet des objets et le Big Data exigent de nouvelles mesures pour protéger les systèmes de transport. Pour relever ce défi, nous sommes convaincus que le partenariat avec Cylus permettra de créer de nouvelles normes de cybersécurité pour le secteur de la mobilité », déclare Eddy Thésée, vice-président de la cybersécurité chez Alstom.

« L’industrie ferroviaire a de plus en plus besoin de solutions de cybersécurité pour ses besoins particuliers. En tant que société spécialisée dans la cybersécurité ferroviaire, nous sommes fiers de coopérer avec Alstom, le leader mondial des solutions ferroviaires innovantes, pour aider les entreprises ferroviaires à se protéger contre les cyber-menaces croissantes. Nous sommes convaincus que ce partenariat conduira l’industrie ferroviaire vers un avenir cyber-sécurisé », déclare Amir Levintal, p-dg de Cylus.

Solution de cybersécurité conçue à partir de zéro pour la diversité et la complexité uniques des environnements ferroviaires et métropolitains, CylusOne est conçue pour être intégrée dans les réseaux de grandes lignes et urbains et est compatible avec le système de contrôle des trains basé sur la communication (CBTC), ainsi qu’avec le système européen de contrôle des trains (ETCS). La technologie utilise l’apprentissage automatique pour accélérer la détection des logiciels et des comportements malveillants. Le système fait appel à l’intelligence artificielle pour déterminer le comportement à adopter une fois qu’une menace est identifiée et gérer efficacement la réponse. CylusOne détecte les cyber-menaces sur les réseaux de signalisation et de contrôle, les réseaux de communication et les systèmes embarqués et de bord.