En lien avec ffly4u et Sigfox, Nexans, acteur mondial de l’industrie du câble et de la transition énergétique, confirme son intérêt pour les tourets connectés et renouvelle sa confiance pour l’innovation française envers ffly4u avec la commande de 10 000 boitiers connectés au réseau 0G de Sigfox.

Nexans renforce ainsi avec ffly4u, spécialiste de l’Internet Industriel des Objets (IIoT), son service de suivi et de gestion pour permettre aux opérateurs de réseaux de distribution (DSO) de localiser précisément leurs tourets (bobines de câbles) mais aussi de connaître à tout moment la longueur de câble restant afin de contrôler l’état d’avancement de leurs chantiers.

Depuis 2017, pour optimiser et rentabiliser davantage la vie de ses tourets, Nexans a fait appel à la technologie ffly4u en les connectant via l’Internet des objets (IoT).  Grâce à ce service, les clients de Nexans ont pu réaliser de substantielles économies générées par la géolocalisation des tourets (moins de pertes, moins de coûts logistiques). Nexans avait donc déjà pris conscience que la solution bâtie avec ffly4u, en améliorant le suivi et la gestion de son parc de tourets, permettait de concrétiser des enjeux économiques importants.

Aujourd’hui, une nouvelle étape est franchie, avec un enrichissement des fonctionnalités de la solution par la mise au point d’un véritable indicateur de suivi de chantiers au travers du calcul de la longueur résiduelle de câble par touret en fin de journée.

Pour la 1ère fois en Europe, un touret connecté fournit à son utilisateur un indicateur de suivi de chantier. C’est une étape importante dans la digitalisation du secteur du câble et de la fibre, et par voie de conséquence celle des travaux publics.

Satisfait de ce partenariat gagnant, Nexans a décidé d’étendre cette technologie à son parc européen par la commande à ffly4u, spécialiste de l’Internet Industriel des objets, de 10 000 boitiers supplémentaires dont la connectivité est rendue possible par le réseau 0G de Sigfox. Cette nouvelle version augmentée du service ffly4u est rendue réalisable par l’introduction dans le boîtier d’une technologie propriétaire de ffly4u appelée « Edge AI Low Power ».

Depuis 2016, ffly4u développe des services B2B dans le domaine de l’IoT industriel autour de 5 verticales métier (tourets, bennes, remorques, emballages réutilisables, aéronautique). Avec sa solution propriétaire embarquée dans le boîtier, nommée « Edge AI Low Power » basée sur les technologies d’intelligence artificielle et de machine learning, ffly4u estime être à ce jour le seul acteur en Europe à proposer des fonctionnalités spécifiques répondant aux besoins métier des grands acteurs de l’industrie manufacturière, pharmaceutique, aéronautique, de distribution, agricole, alimentaire, etc. Par exemple, la durée de lavage d’un container plastique, le temps de présence d’un actif dans un camion, la prédiction des besoins en maintenance de machines tournantes, l’identification des phases de décollage/atterrissage d’un actif dans un aéronef, la facturation à l’usage de véhicules de chantier en location, etc. La start-up toulousaine a levé 3,2 millions d’euros depuis sa création. Employant 15 personnes, elle a livré à ce jour 20 000 boîtiers connectés.

« Aujourd’hui le secteur de l’IoT industriel pâtit d’un manque de création de valeur. Son avenir, lié à des déploiements massifs de plusieurs dizaines de milliers d’actifs industriels à connecter par dossier, passe par la production et la restitution de données spécifiques aux métiers concernés, en particulier la fonction « longueur résiduelle de câble » sur notre verticale touret de câble.

C’est la voie qu’a choisi d’emprunter ffly4u : Utiliser les nouvelles technologies-propriétaires comme le « Edge AI Low Power » par exemple, pour accroitre la valeur produite. Cette technologie permet de générer un niveau de valeur beaucoup plus élevé que celui, classique et insuffisant, qui provient de la simple donnée brute issue de capteurs intégrés. Ces nouvelles données produites par ffly4u permettent non seulement d’améliorer la performance des processus industriels, mais également de rajouter une ligne de revenus-service au chiffre d’affaires de nos clients traditionnellement manufacturiers. C’est le futur de l’IoT industriel que nous construisons chez ffly4u ! », s’enthousiasme Olivier Pagès CEO de ffly4u.

« La solution Connected Drums repose sur une combinaison de balises ffly4u, de connectivité Sigfox et d’une plateforme Nexans spécialisée et accessible via le web en mode SaaS (Software As A Service). Cette solution unique permet de localiser avec précision et en temps réel les tourets afin d’optimiser leur gestion, la logistique et de réduire leur temps d’immobilisation, tout en prévenant les cas de perte et le vol de câble. Les dernières évolutions intègrent, c’est une première, une mise à jour en temps réel des longueurs résiduelles de câble sur touret permettant à nos clients de piloter au plus près leurs stocks et l’avancée de leurs projets. Cette nouvelle commande va permettre de déployer la solution sur plus de 15 000 tourets dans le monde à fin 2020, l’objectif étant d’équiper tous les tourets en circulation au cours des trois prochaines années, soit 100 000 au niveau mondial », souligne Olivier Pinto, directeur Services and Solutions de Nexans.

Fort d’une présence industrielle dans 34 pays et d’activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie près de 26 000 personnes. En 2019, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 6,7 milliards d’euros.

« L’engagement dans la vente de services est rarement une chose anodine pour un industriel. Cela correspond à un changement d’approche de sa production et de ses relations clients. Nous sommes ravis d’avoir permis à Nexans de collecter de précieuses données grâce à notre réseau mondial 0G, permettant ainsi de proposer des services à valeur ajoutée pour ses clients », ajoute Patrick Cason, directeur général de Sigfox France. Aujourd’hui, le réseau Sigfox est disponible dans plus de 70 pays et régions et couvre l’équivalent de 1 milliard de personnes.