H4D, start-up française, pionnière de la télémédecine clinique qui a développé la Consult Station, premier cabinet médical connecté, lève 15 millions d’euros. Ce dispositif réunit des instruments de mesure et d’investigation nécessaires à la prise en charge des patients, le tout en visioconférence.

En s’appuyant sur cette technologie propriétaire et certifiée, et sur son expertise dans l’organisation des soins, dans la formation et la coordination médicale, et sur un plateau de professionnels spécifiquement formés à la pratique télé-médicale, H4D propose un service complet d’accès aux soins et de prévention. H4D a réalisé plusieurs milliers de téléconsultations et de bilans autonomes en entreprises, dans les collectivités territoriales et les établissements de soins en France, mais aussi à l’international.

Convaincus du fort potentiel de croissance en France et à l’international, ses investisseurs historiques, Atoga, Aviva France, Bpifrance et LBO France, rejoints à cette occasion par Supernova Invest et un family office, lui ont renouvelé leur confiance pour soutenir et accélérer le développement de ses services de télémédecine autour de la Consult Station.

Avec cette nouvelle levée de fonds, H4D va multiplier ses projets de déploiement et son implantation territoriale et adresser de manière massive l’ensemble de ses marchés cibles pour faciliter partout où cela est possible l’accès aux soins. Une accélération qui va aussi se traduire par le renforcement de ses équipes et de son management avec l’arrivée de Didier Argenton au poste de directeur général.

« La télémédecine est une opportunité sur laquelle les pouvoirs publics, les collectivités territoriales et les entreprises privées comme publiques misent encore plus fortement aujourd’hui. A l’heure où les stratégies sanitaires visent à renforcer une offre d’hyper proximité et à garantir une bonne pratique médicale dans la prise en charge des patients, la télémédecine clinique, que promeut H4D grâce à la Consult Station avec un examen du patient et la formation des médecins, est un vrai facteur différenciant sur le marché », commente le Dr. Franck Baudino, président-fondateur d’H4D.

H4D facilite l’accès aux soins en régions dans un contexte Covid-19

Si depuis le début de la crise du Covid-19, un médecin sur 3 s’est mis à la téléconsultation, le nombre de consultations en ville a lui connu une baisse significative de 40% chez les généralistes et de 50% chez les spécialistes (chiffres de l’Assurance Maladie). A cela s’ajoute le nombre d’individus habitant dans un désert médical, passé de 2,5 millions en 2015 à 3,8 millions en 2018 (chiffres Drees), une inégalité qui tend à s’accroître encore aujourd’hui.

Dans ce contexte de tension autour de la prise en charge des patients en ville et aux urgences, H4D a participé dès la mi-mars à l’effort national, à plusieurs niveaux, en déployant ses solutions médicales professionnelles de façon rapide (en 24h parfois) en lien avec les autorités et les médecins.

Tout d’abord auprès des collectivités locales et territoriales, en déployant ses cabinets connectés au sein des mairies pour assurer la continuité des soins et la prise en charge des patients porteurs de pathologies chroniques. Plusieurs villes et centres de santé se sont équipés (Mennecy (91), Rosny-sous-Bois (93) ou encore le Centre de santé de la Croix Rouge à Villeneuve-la-Garenne (92) à titre d’exemples).

Mais aussi au sein de service d’urgences comme à l’Hôpital du Vert-Galant en Seine-Saint-Denis dès la mi-mars afin de soutenir l’activité des professionnels et gérer les flux de patients. Elle a ainsi permis la protection des personnels médicaux et paramédicaux, le repérage précoce des patients présentant les symptômes du Covid-19 et un gain important de temps infirmier, particulièrement précieux lors des pics de l’épidémie.

Après deux mois de confinement contraignant où les entreprises ont été invitées à repenser leur organisation sociale et logistique, l’enjeu porte désormais sur la reprise d’activité et l’intégration de nouvelles contraintes sanitaires. H4D accompagne de grandes entreprises comme Airbus, Vinci, Bouygues ou encore Carrefour, dans leur projet d’amélioration de la santé et de la qualité de vie au travail des salariés.