Sélectionner une page

600 M€ pour la construction d’une usine de composants de batterie en France

600 M€ pour la construction d’une usine de composants de batterie en France

Wscope, un des leaders mondiaux dans le domaine des séparateurs de batteries de véhicules électriques, et Alteo, leader mondial des alumines de spécialité, ont signé un accord pour la construction en commun en France du plus grand site de production de séparateurs de batteries pour véhicules électriques en Europe. Cet investissement de 600 M€ s’inscrit dans la stratégie du gouvernement visant à créer un écosystème français complet de la production de batteries, des matériaux de base aux gigafactories.

Le gouvernement s’est donné l’objectif de produire 2 millions de véhicules électriques produits par an en France en 2030, et mobilisera 5 milliards d’euros de soutiens publics dans le cadre du plan France 2030 pour aider au déploiement sur le territoire français de toutes les technologies nécessaires à cette production. En particulier, le ministère de l’industrie accompagnera à travers France 2030 le déploiement d’une filière complète de production de batteries électriques  sur le territoire national, de la production de séparateurs à l’assemblage de batteries, en passant par le recyclage du lithium et des métaux critiques.

L’accord entre le Japonais Wscope et le Français Alteo permettra aux deux entreprises de finaliser le montage du projet et de valider la localisation du site de production français, avec une volonté affichée de se positionner au plus près des gigafactories.

Les séparateurs qui seront produits sur ce site intégreront ainsi les alumines de spécialité produites par Alteo à Gardanne (Bouches-du-Rhône) et ont vocation à alimenter les futures gigafactories de batteries françaises.

Le démarrage de la production serait prévu en 2026 et amènera à la création de plus de 1000 emplois directs. Le projet sera le seul site de production 100% électrique en Europe et bénéficiera du mix électrique français décarboné pour assurer le plus bas contenu carbone possible aux batteries produites.

Le règlement européen batteries qui encadre la mise sur le marché de batteries pour les véhicules électriques sur le sol européen prévoit des critères ambitieux sur le contenu carbone et le contenu en lithium recyclé des batteries. La France, grâce à son mix électrique décarbonée, se positionne comme une localisation attractive pour la production de batteries et de composants de batteries en Europe, souligne le ministère de l’industrie.

15 lauréats de l’appel à projets de France 2030 pour les batteries de véhicules électriques

Pour atteindre l’objectif de produire 2 millions de véhicules électriques par an en France d’ici 2030, l’Etat investit dans l’innovation et l’industrialisation, via France 2030. Un milliard d’euros est ainsi spécifiquement dédié au soutien de projets innovants dans la filière automobile, par exemple pour les batteries électriques, dont les premières productions démarreront en France dans les prochains mois. Dans ce cadre, le gouvernement a annoncé cette semaine les 15 lauréats de l’appel à projets de France 2030 dédié aux solutions et technologies innovantes pour les batteries de véhicules électriques. Les projets retenus représentent 123 millions d’euros d’investissements, qui seront soutenus à hauteur de 50 millions d’euros par des aides de l’État.

Annonces de projets financés par France 2030
Appel à projets relatif à la Stratégie d’accélération Batteries
« Solutions et technologies innovantes pour les batteries » (opérateur Bpifrance)

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This