Le Français Archos, qui a développé sa propre technologie de réseau IoT avec PicoWAN, annonce parallèlement son appartenance à l’Alliance LoRa, consortium qui œuvre à la normalisation des réseaux bas débit longue portée (LPWAN) afin de développer l’Internet des objets. En rejoignant l’Alliance LoRa, Archos va fournir aux organisations des technologies compatibles à la fois aux protocoles PicoWAN et LoRaWAN. L’entreprise compte dévoiler d’ici à la fin de l’année une gamme complète de passerelles et de capteurs compatibles au protocole LoRaWAN.

Archos-070716L’association LoRa, qui compte plus de 330 membres, souligne qu’actuellement plus de 60 000 personnes travaillent dans le monde sur des solutions LoRaWAN ; des réseaux nationaux sont développés dans 17 pays et plus de 120 villes dans le monde font déjà appel à des infrastructures LoRa. A ce jour, la spécification LoRaWAN a été téléchargée plus de 8000 fois et cette année lors du Mobile Word Congress de Barcelone, plus de 120 produits au standard LoRa étaient exposés.

Aux côtés des autres membres, avec ses partenaires, Archos compte développer et dévoiler d’ici à la fin de l’année une gamme complète de passerelles et de capteurs compatibles au protocole LoRaWAN, pour un écosystème plus large, satisfaisant les besoins technologiques et les contraintes budgétaires des entreprises privées comme publiques.

Archos assure constituer en ce moment un large réseau de partenaires technologiques pour des applications de relevés intelligents, de gestion des consommations, d’optimisation des procédures et des coûts, applicables dans de nombreuses collectivités ou industries.

Archos, devenu un acteur paneuropéen sur le marché de l’électronique grand public (tablettes, smartphones, objets connectés), s’est doté d’une filiale dédiée à l’Internet des Objets en octobre 2015. PicoWAN procure une solution complète, depuis un réseau, privé et sécurisé, jusqu’à des services associés, aux organisations qui souhaitent bénéficier du potentiel de l’Internet des objets pour optimiser leurs activités. PicoWAN consiste en un réseau bas débit, longue portée, avec des capacités de communication bi-directionnelle, une adresse MAC propriétaire, maillé à partir de passerelles PicoWAN, un kit de développement, des capteurs, une plateforme dans le nuage, des outils d’analyse des données, une application client. Le réseau lui-même peut être densifié jusqu’à l’intérieur des bâtiments et renforcé selon différents niveaux sécuritaires, à la demande des entreprises privées ou publiques.

En avril dernier, Archos a obtenu de la Banque européenne d’investissement (BEI) un financement d’un montant maximum de 12 millions d’euros pour déployer son réseau PicoWAN.

Créée en mars 2015, l’Alliance LoRa, association ouverte à but non lucratif, accueille plus de 330 membres qui partagent leurs savoirs pour développer et assurer la promotion du protocole LoRaWAN comme standard des réseaux étendus faible puissance (LPWA) dans le monde entier. Adapté à de multiples applications autour de l’Internet des objets et grâce à un programme de certification garantissant son interopérabilité, LoRaWAN a déjà été adopté par bon nombre d’opérateurs de réseaux (dont Orange et Bouygues Telecom en France) et devrait être plus largement étendu dans le courant de l’année 2016.