Les ravages liés au coronavirus interdisent à ce stade toute prévision crédible de l’évolution du marché des semiconducteurs. Evolution de la demande, durée de la perturbation de la chaîne logistique et de la production : autant de paramètres qui conduisent IDC à envisager quatre scénarios de prévisions suivant la durée et l’intensité de ces différents paramètres.

Ce qui est sûr, c’est que le Covisd-19 aura un effet significatif sur le marché mondial des semiconducteurs en 2020. Le rapport d’IDC analyse une série de facteurs critiques qui affecteront le marché des semiconducteurs cette année et présente le scénario le plus probable pour aider les entreprises à surmonter cette urgence.

Le rapport fournit un cadre pour évaluer l’impact sur le marché à travers quatre scénarios qui évaluent la gamme de résultats possibles. Chaque scénario est basé sur différentes hypothèses et gravité de l’impact sur les entreprises et les fournisseurs de technologies. Pour chaque scénario, une gamme de facteurs critiques est évaluée avec une prévision mise à jour en fonction de ces indicateurs.

« La pandémie de Covid-19 a entraîné des interdictions de voyager et des quarantaines, un ralentissement massif de la chaîne d’approvisionnement, des incertitudes sur le marché boursier, une baisse de la confiance des entreprises et une panique croissante de la population », souligne Mario Morales, vice-président du programme semiconducteurs  chez IDC. « Malgré l’incertitude et la panique croissantes, les fournisseurs de technologies doivent continuer de se concentrer sur leurs investissements à long terme, maintenir leur engagement avec leurs partenaires et prospects et rechercher des marchés spécifiques pour gagner en stabilité. Les technologies émergentes comme la 5G, l’Internet des objets, l’informatique haute performance et à la périphérie du réseau seront fondamentaux pour une reprise globale du secteur technologique », ajoute-t-il.

Au niveau mondial, la crise du Covid-19 ne fait que commencer, avec trop de variables pour établir immédiatement une seule prévision en réponse. L’impact sur les chaînes d’approvisionnement technologiques en Chine est important, et le moment de la reprise est incertain. Pour IDC, il y a près de 80% de chances d’une contraction significative des revenus mondiaux des semiconducteurs en 2020, au lieu d’une croissance globale mineure de 2% attendue jusqu’ici. D’un autre côté, le cabinet d’études estime tout de même qu’il y a encore une chance sur cinq qu’un rebond rapide et fort lié à la maîtrise de la pandémie de Covid-19 en 2020 soit possible. Il nous semble qu’on n’en prend pas le chemin

À l’heure actuelle, IDC estime que le scénario le plus probable sera une chute de 6% pour le marché mondial des semiconducteurs en 2020. IDC donne à ce scénario une probabilité de 54%. Dans ce scénario, la chaîne d’approvisionnement commencera à se redresser, et les quarantaines et les interdictions de voyager seront assouplies au cours de l’été. Pour le marché mondial des semiconducteurs, l’impact sera une amputation des revenus de 25,8 milliards de dollars.  Dans ce scénario, alors que l’impact du virus se fera sentir pendant la majeure partie de l’année, les connaissances accumulées sur le virus, les initiatives de santé publique et d’autres efforts atténueront dans une certaine mesure les dommages causés par Covid-19. À court terme, il y aura une baisse de la demande de systèmes et un certain impact sur la disponibilité des composants, mais à mesure que la reprise s’installera, la croissance reviendra sur le marché, prévoit le scénario le plus probable d’IDC. On a envie d’y croire.