Sélectionner une page

Les pénuries se termineront au plus tôt au second semestre 2022 pour 58% des entreprises

Les pénuries se termineront au plus tôt au second semestre 2022 pour 58% des entreprises

Une enquête mondiale, menée par l’organisation américaine IPC (*), confirme que les fabricants d’électronique continuent de souffrir de la pénurie mondiale de semiconducteurs et d’autres composants, pièces et matériaux, entraînant des retards de production, une augmentation des coûts matériels et des perspectives industrielles incertaines.

« La situation actuelle est intenable. Si les pénuries actuelles s’étendent au-delà de 2022, comme on le craint, elles continueront d’avoir de graves conséquences pour toutes les industries liées à la fabrication de produits électroniques. Bien qu’une grande attention ait été accordée à la pénurie de semiconducteurs, il est important de souligner que les entreprises d’électronique du monde entier sont confrontées à des pénuries et à des retards supplémentaires, font face à une diminution des stocks et subissent des coûts de matériaux plus élevés », a commenté John Mitchell, président de l’organisation professionnelle IPC.

« Les pénuries d’approvisionnement et autres perturbations ont un impact sur la chaîne d’approvisionnement mondiale de l’électronique et sur toutes les industries en aval desservies par ces fabricants. La forte demande dope les ventes de l’industrie, mais les pénuries retardent les livraisons et augmentent les commandes non satisfaites. Les fabricants sont confrontés à des prix plus élevés car ils sont en concurrence pour un approvisionnement limité. Il s’agit d’un phénomène mondial qui va prendre une bonne partie de l’année prochaine pour se résoudre », concède Shawn DuBravac, économiste en chef d’IPC et auteur principal de l’étude.

Les pénuries obligent les entreprises à dépenser plus pour fabriquer leurs produits. 90% des personnes interrogées ont payé des prix plus élevés aux fournisseurs en raison de pénuries. 88% des personnes interrogées déclarent que leur entreprise a subi des délais de livraison accrus et 31% ont constaté des retards de production de huit semaines ou plus. 58% des entreprises s’attendent à ce que les pénuries se terminent au plus tôt au second semestre 2022. 59% des personnes interrogées ont déclaré que les commandes non satisfaites augmentaient. 25% disent que les stocks disponibles pour les clients continueront de baisser et 48% disent que les stocks resteront stables.

L’enquête a également révélé que les entreprises continuent de faire face à d’importants défis pour recruter et conserver des talents qualifiés. 80% des personnes interrogées pensent que le défi de trouver des travailleurs qualifiés ne s’atténuera probablement pas. Les entreprises ont de plus en plus pris l’habitude de former elles-mêmes leurs travailleurs (46 % des répondants) et d’augmenter les salaires (44% des répondants).

(*) IPC a interrogé des centaines d’entreprises de toutes tailles dans le monde, représentant l’ensemble de la chaîne de valeur de la fabrication de produits électroniques. Les répondants à ce sondage réalisé entre le 9 et le 15 septembre venaient d’Amérique du Nord (44%), d’Asie (20%) et d’Europe (17%).

Télécharger le détail de l’enquête

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This