Sélectionner une page

Renault produira 1 million de moteurs électrifiés à Cléon dès 2024

Renault produira 1 million de moteurs électrifiés à Cléon dès 2024

L’usine Renault de Cléon franchit une étape décisive dans sa transformation vers l’électrique avec l’inauguration de la nouvelle ligne de fabrication du moteur électrique « ePT-160kW ». Renault Group a investi 620 millions d’euros depuis 2018 sur le site de Cléon pour industrialiser les moteurs 100% électriques et hybrides du groupe.

Pôle d’expertise dans la fabrication d’organes électriques et mécaniques, l’usine aura une capacité de production de plus de 1 million de moteurs électrifiés par an à partir de 2024 dont 500 000 moteurs électriques et 510 000 moteurs hybrides.

Cette conversion vers l’électrique initiée dès 2012 soutient la stratégie du groupe d’ancrer durablement ses activités de la chaine de la valeur électrique en France et l’ambition pour la marque Renault d’être 100% électrique pour les véhicules particuliers en Europe à horizon 2030.

« Site emblématique au cœur de l’écosystème industriel de Renault Group, l’usine de Cléon est le plus grand centre de production de moteurs électriques en France. Aujourd’hui, c’est une nouvelle étape dans sa conversion à l’électrique et une grande fierté pour les 3228 collaborateurs de l’usine de produire ce nouveau moteur électrique qui équipe Renault Megane E-Tech. Un autre futur moteur électrique, développé conjointement avec Valeo, sera lui aussi assemblé sur place et viendra renforcer l’engagement de Renault Group dans le site de Cléon et sa volonté d’ancrer ces activités électriques sur le territoire français », assure Jose Vicente de los Mozos, directeur industriel de Renault Group.

Nouveau moteur électrique développé dans le cadre de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, d’une puissance de 160 kW, le moteur « ePT-160kW » équipera les modèles 100% électriques de Renault dont Megane E-Tech Electrique, fabriqué à Douai au sein du pôle ElectriCity. C’est un moteur synchrone à rotor bobiné, une technologie sur laquelle Renault Group mise depuis dix ans qui offre un meilleur rendement que le moteur à aimants permanents. De plus, l’absence de terres rares sécurise l’approvisionnement tout en limitant son impact environnemental et les coûts de production. Plus compact et plus léger que le moteur de Zoe, il a davantage de puissance (96 et 160 kW) et un meilleur couple (300 Nm).

Afin d’accélérer cette transition vers l’électrique, cette nouvelle ligne d’assemblage du moteur « ePT-160 kW » a été implantée après la rénovation d’environ 8000 m2. L’atelier de production comprend 4 lignes d’assemblage et 2 lignes de bobinage d’une capacité de production de 120 000 moteurs par an, et grâce à sa conception flexible, pourrait produire 240 000 moteurs par an.

Depuis 2015, l’usine de Cléon produit le groupe motopropulseur électrique de Renault Zoé, Twingo ZE, Kangoo ZE et Master ZE. Aujourd’hui elle vient élargir sa gamme avec l’industrialisation du « ePT-160 kW » qui équipera également le futur modèle du segment C Renault. A partir de 2024, la production s’agrandira avec le moteur « ePT-100 kW » de la future Renault 5 électrique et à partir de 2027, avec le moteur électrique 200 kW nouvelle génération, conçu sans terres rares et développé en partenariat avec Valeo et Valeo Siemens eAutomotive.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This