Personne ne rattrapera plus jamais TSMC. Le premier fondeur mondial, qui a investi 17,24 milliards de dollars dans ses usines en 2020, prévoit de dépenser entre 25 et 28 milliards de dollars cette année. Le fondeur taïwanais justifie cette somme gigantesque par la nouvelle ère de croissance qui s’ouvre à lui dans la 5G et le calcul haute performance. Pour y répondre, il doit investir dans des proportions supérieures à son ratio habituel d’un tiers de son chiffre d’affaires.

TSMC a terminé 2020 sur un chiffre d’affaires annuel record 1339,26 milliards de dollars taïwanais (47,8 milliards de dollars), en progression de 25,2% par rapport à 2019. A 42,3%, sa marge opérationnelle a progressé de 7,5 points par rapport à 2019, tandis que sa marge nette a atteint 38,7% contre 32,3% en 2019 (soit un bénéfice net de 18,5 milliards de dollars).

Pour l’ensemble de 2020, le 5 nm a représenté 8% de ses ventes, à comparer à 33% pour 7 nm, 17% pour 16 nm et 13% pour le 28 nm. Côté applications, les circuits pour smartphones ont représenté 48% des ventes annuelles de TSMC, devant l’informatique haute performance (33%) et l’Internet des objets.

En 2019, TSMC a tiré 62% de ses revenus de clients nord-américains, à comparer à 17% pour les clients chinois, 11% pour l’Asie-Pacifique, 5% pour l’Europe (zone EMEA) et 5% pour le Japon.

20% des ventes pour la technologie 5 nm au 4e trimestre

TSMC a réalisé au quatrième trimestre un chiffre d’affaires de 12,68 milliards de dollars, en hausse de 4,4% par rapport au trimestre précédent et de 22% par rapport au 4e trimestre 2019, pour une marge nette de 39,5%.

Lors du dernier trimestre, les ventes de TSMC pour des circuits intégrés réalisés en technologie 5 nm ont représenté 20% de son CA total, celles en technologie 7 nm ont représenté 29% et celles de circuits en technologie 16 nm ont représenté 13% de ses ventes. Ainsi, son activité en circuits avancés (16 nm et moins) a représenté 62% de son CA trimestriel.

« Notre activité au quatrième trimestre a été soutenue par une forte demande pour notre technologie 5 nm, stimulée par les lancements de smartphones 5G et les applications liées au calcul haute performance. Pour le premier trimestre 2021, nous prévoyons que notre activité sera soutenue par la demande liée au HPC, la reprise du segment automobile et une saisonnalité des smartphones plus modérée que ces dernières années », a déclaré Wendell Huang, vice-président et directeur financier de TSMC.

Pour le premier trimestre 2021, TSMC s’attend ainsi à réaliser un CA compris entre 12,7 et 13 milliards de dollars.