Le marché mondial des semiconducteurs a atteint 412,1 milliards de dollars en 2019, soit une baisse de 12,1% par rapport au total de 2018, selon le WSTS. Hors mémoires, la baisse a été limitée à 1,7%. Exprimées en dollars, les ventes annuelles ont diminué dans toutes les régions : Europe (-7,3%), Chine (-8,7%), Asie-Pacifique/reste du monde (-9,0%), Japon (-10,0%) et Amériques (-23,8%).

Les ventes du quatrième trimestre de 108,3 milliards de dollars ont été inférieures de 5,5% à celles du quatrième trimestre de 2018, mais supérieures de 0,9% à celles du troisième trimestre de 2019.

Plusieurs segments de produits semiconducteurs se sont démarqués en 2019. Les mémoires et les circuits logiques ont été les deux plus grandes catégories de semiconducteurs en termes de ventes, totalisant chacune 106,4 milliards de dollars de ventes en 2019. Les ventes de mémoires ont, il est vrai, chuté de 32,6% par rapport à 2018. En volume, les livraisons de mémoires ont toutefois légèrement augmenté. En valeur, les ventes de Drams ont diminué de 37,1% et celles de mémoires flash NAND de 25,9%.

En excluant les ventes de mémoires, les ventes de tous les autres produits combinés ont diminué de 1,7% en 2019. Les composants micro (66,4 milliards de dollars) – une catégorie qui comprend les microprocesseurs – a été la troisième catégorie de produits en termes de ventes totales. Au chapitre des satisfactions, les ventes de composants optoélectroniques ont augmenté de 9,3% en 2019.

Les ventes mondiales pour le mois de décembre 2019 ont atteint 36,1 milliards de dollars, soit une baisse de 5,5% par rapport au total de décembre 2018 et de 1,7% par rapport à novembre 2019.

Les ventes du mois de décembre 2019 ont augmenté par rapport à novembre 2019 sur le continent américain (+0,1%, à 7,49 milliards), mais ont diminué au Japon (-2,0%, à 3,04 milliards), en Asie-Pacifique reste du monde (-2,2%, à 9,56 milliards), en Europe (-4,5%, à 3,2 milliards) et en Chine (-1,5%, à 12,81 milliards).

« Prises dans une conjonction de facteurs, notamment les troubles commerciaux mondiaux et la cyclicité des prix des produits, les ventes mondiales de semiconducteurs ont considérablement diminué en 2019, chutant de 12% d’une année sur l’autre. Le marché mondial a quelque peu rebondi au cours du deuxième semestre de 2019, augmentant légèrement du troisième trimestre au quatrième trimestre, et une croissance annuelle modeste est prévue pour 2020. Des politiques qui favorisent le libre-échange et garantissent un accès ouvert aux marchés mondiaux sont nécessaires pour poursuivre la reprise au cours des prochains mois La ratification de l’accord États-Unis-Mexique-Canada et la signature de l’accord commercial « phase un » entre les États-Unis et la Chine sont des étapes positives », a commenté John Neuffer, président de la SIA, l’association américaine des fabricants de puces.