Les principaux fournisseurs mondiaux de semiconducteurs ont considérablement accru leur part de marché au cours de la dernière décennie. Les cinq premiers fournisseurs de semiconducteurs se sont arrogé 47% des ventes mondiales de semiconducteurs en 2018, soit une augmentation de 14 points par rapport à 2008, selon IC Insights. Le gain a été de 15 points pour les dix premiers qui se sont adjugés 60% du marché. 

Au total, les 50 premiers fournisseurs en 2018 représentaient 89% du marché mondial des semiconducteurs, qui s’élevait à 514,0 milliards de dollars, en hausse de sept points par rapport aux 82% détenus par les 50 plus grandes entreprises en 2008.

Au gré des fusions-acquisitions supplémentaires attendues, IC Insights estime que la consolidation de l’industrie pourrait porter la part des principaux fournisseurs à des niveaux encore plus élevés au cours des prochaines années.

Parmi les 50 principaux fournisseurs de semiconducteurs de l’année dernière, le fabricant de mémoires Drams taïwanais Nanya a enregistré le taux de croissance le plus élevé (+56%). Dans l’ensemble, quatre des sept entreprises ayant enregistré la plus forte croissance l’année dernière – Nanya, SK Hynix, Micron et Samsung – étaient d’importants fournisseurs de mémoires. Pour sa part, Samsung a enregistré la plus forte augmentation en volume de ventes, soit un bond de 17,0 milliards de dollars en un an!

Au total, seules neuf des 50 plus grandes entreprises ont enregistré une croissance supérieure à la hausse de 16% de l’ensemble du marché mondial des semiconducteurs en 2018, cinq entreprises enregistrant des augmentations de ≥ 30%. En revanche, seules trois entreprises ont enregistré une baisse de leurs ventes l’année dernière, Fujitsu étant la seule société du Top50 à enregistrer une chute des ventes à deux chiffres (-10%).