Sélectionner une page

Les temps forts de la semaine

Les temps forts de la semaine

La semaine aura été marquée par STMicroelectronics sous les feux de l’actualité. Mardi, l’Etat a officialisé une subvention de 2,9 milliards d’euros pour la fab de 7,5 milliards que le fabricant franco-italien construit avec le fondeur Globalfoundries à Crolles. La nouvelle usine a débuté sa production en juin 2023, soit moins d’un an après l’annonce de l’investissement, et montera progressivement en puissance. L’objectif est d’augmenter les capacités de production françaises de de semiconducteurs de 620 000 tranches de 300 mm par an à l’horizon 2028. L’investissement permettra ainsi de développer fortement l’écosystème technologique FD-SOI français. Mercredi rebelote : ST annonce la création d’une société commune avec un partenaire chinois pour investir 3,2 milliards de dollars afin de s’imposer sur le marché chinois du carbure de silicium. Mondialement, ST vise 5 milliards de dollars de CA dans le SiC d’ici 2030.

En France, on retiendra que Soitec prévoit d’investir 1 milliard d’euros d’ici la fin de l’exercice 2025-2025 pour se préparer à un triplement attendu de son marché adressable d’ici 2030, à 15 milliards de tranches de substrats avancés par an. Kalray nourrit également de grandes ambitions en lançant en fabrication son nouveau processeur optimisé pour l’IA. Safran confirme négocier le rachat d’activités de commandes de vol et d’actionnement de Raytheon. Tandis que les SoC FPGA du Français NanoXplore embarquent dans les satellites de Thales Alenia Space, Mersen, pour sa part, optimise ses composants passifs dans le cadre du projet de R&D européen AdvanSiC pour faire les coûts du carbure de silicium. Spécialiste des dispositifs médicaux connectés, le Français Biocorp va être racheté par le géant du médical Novo Nordisk dans une transaction que le valorise à 154 millions d’euros. L’Allemand Pfeiffer Vacuum, un spécialiste des technologies du vide, va investir 75 millions d’euros sur son site d’Annecy.

Côté conjoncture, la pénurie prend fin pour les cartes Raspberry Pi. Le WSTS anticipe désormais une chute de 10,3% du marché des semiconducteurs en 2023, mais prévoit un rebond dès 2024. Il est vrai que les ventes mensuelles de puces se stabilisent  depuis 2 mois, tandis que les investissements en équipements pour SC ont bien résisté au 1er trimestre. DigiTimes Research prévoit néanmoins que les revenus des fondeurs pourraient chuter de 9,2% en 2023. Notons enfin l’inexorable ascension de l’eSIM qui pourrait séduire 6 milliards d’appareils d’ici 5 ans.

A l’international, le distributeur Distrelec fête ses 50 ans. Le sous-traitant Escatec ouvre une usine en Bulgarie. Kioxia met en service deux nouvelles installations de R&D au Japon. ScandiNova renforce son offre en radiofréquence avec l’acquisition de Microwave Amps.

Contenus sponsorisés :

Jeudi 8 juin :

Mercredi 7 juin :

Mardi 6 juin :

Lundi 5 juin :

 

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This