Sélectionner une page

Les temps forts de la semaine

Les temps forts de la semaine

L’actualité de la semaine aura été marquée par la conjoncture. Selon un cabinet d’études allemand, les stocks de composants électroniques  chez les sous-traitants EMS en Europe devraient grimper à 17,5 milliards d’euros d’ici la fin de l’année, contre  déjà à environ 14,3 milliards d’euros, soit alors  environ 33% de leurs ventes annuelles fin 2021. Même si les dépenses mondiales en équipements pour SC devraient chuter de 16% en 2023, 500 milliards de dollars devraient avoir été investis pour construire 84 fabs de semiconducteurs d’ici 2023, nous apprend SEMI. Pour TrendForce, les dix premières entreprises fabless ont vu leurs ventes reculer de 5,3% au 3e trimestre. Enfin, il ne devrait pas y avoir d’amélioration sur le marché des smartphones avant la mi-2023.

En France, des machines de production, équipements de test et mesure aux composants et consommables, la croissance se maintient pour la filière amont de l’électronique. Cap’Tronic est à la manœuvre pour le lancement en Nouvelle-Aquitaine d’Aqtronic, plateforme d’industrialisation d’équipements électroniques. Via le fonds Definves, le ministère des Armées soutien le Breton Obsam, spécialiste de la gestion de l’obsolescence. Le gouvernement désigne les 5 lauréats de l’appel d’offres CNES « Sécurité des opérations spatiales ». Grenoble INP ouvre une formation en électronique imprimée unique en France. Le Sycabel déplore la baisse persistante des livraisons de câbles à fibre optique pour la couverture de la France en Très Haut Débit. Le Grenoblois Memscap cède son usine américaine et sécurise son activité mems de communications optiques, tandis qu’Alpha MOS, spécialiste des nez électroniques, lève 3 millions d’euros pour accélérer son développement. Le lancement du « bonus réparation » pour les appareils électriques et électroniques est effectif depuis le 15 décembre.

A l’international, alors que les Etats-Unis veulent priver le Chinois Yangtze Memory Technologies d’oxygène, la Chine prépare sa riposte avec un plan semiconducteurs de 143 milliards de dollars. Le connecticien allemand Harting dépasse le milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel. La vente de l’activité câbles pour l’automobile de son compatriote Leoni au Thaïlandais Stark n’aura pas lieu. Le Japonais Rapidus s’appuiera sur IBM pour produire en technologie 2 nm. Le Britannique Pragmatic Semiconductor porte son financement à 125 millions de dollars.

Jeudi 15 décembre :

Mercredi 14 décembre :

Mardi 13 décembre :

Lundi 12 décembre :

 

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This