Sélectionner une page

Pas de vaccin contre la pénurie

Pas de vaccin contre la pénurie

L’actualité de la semaine aura été une fois de plus marquée par la pénurie de composants. Gartner nous enseigne qu’elle pourrait persister jusqu’au deuxième trimestre 2022 ! Pour sa part, AlixPartners chiffre désormais à 3,9 millions le nombre de voitures qui ne pourront pas être produites dans le monde à cause de la pénurie de semiconducteurs, soit 110 milliards de dollars de chiffre d’affaires en moins pour l’industrie automobile.

Ses effets se font déjà lourdement ressentir au 1er trimestre sur le marché européen de la distribution de semiconducteurs. En Allemagne, le rapport commandes sur facturations atteint un ratio record de 1,61, traduisant le déséquilibre entre l’offre et les besoins. L’immunité collective passerait par l’arrêt des doubles commandes : une discipline dont l’histoire nous a appris qu’elle était illusoire.

En France, une nouvelle étape a été franchie pour le train autonome en vue de maîtriser l’autonomie complète en 2023 par un consortium réunissant notamment autour de la SNCF Alstom et Thales. Thales dont la rumeur bruisse qu’il pourrait revendre son activité signalisation au constructeur ferroviaire espagnol CAF. Pour sa part, STMicroelectronics acquiert Cartesiam, spécialiste français de logiciels d’IA pour systèmes embarqués. On prête également à ST l’intention de racheter Nordic Semiconductor. On soulignera également l’accord entre la France, l’Allemagne et l’Espagne pour un vol de prototype en 2027 du système de combat aérien du futur (SCAF). La pénurie de composants pèse sur l’activité d’Actia. Spécialiste des équipements passifs pour réseaux télécoms, Folan ouvre son capital à Yotta Capital Partners et Bpifrance. Egide nomme David Hien directeur du développement commercial pour l’Europe et l’Asie.

A l’international, le Taïwanais Foxconn est sur tous les fronts pour s’imposer dans la sous-traitance de l’automobile de demain : il s’allie à la start-up américaine Fisker pour produire à terme 250 000 véhicules électriques par an et crée une société commune avec Stellantis (Fiat-PSA) pour les cockpits intelligents de la voiture connectée. L’Allemand Siemens fait également feu de tout bois dans l’électronique rachetant Supplyframe pour 700 M$, une plateforme numérique qui gère la chaîne d’approvisionnement et Fractal Technologies, un spécialiste en vérification des circuits intégrés. Le sous-traitant suisse Escatec acquiert son confrère britannique JJS Manufacturing. Ancien numéro 2 de Marvell, Andy Micallef est nommé de vice-président exécutif de NXP Semiconductors. Teledyne a finalisé le rachat de FLIR Systems pour 8,2 milliards de dollars. Enfin, Samsung devrait officialiser sous peu un projet de fab 5 nm aux Etats-Unis pour ses prestations de fonderie.

Jeudi 20 mai :

Mercredi 19 mai : 

Mardi 18 mai :

Lundi 17 mai :

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This